in

Le tireur d’Orlando Omar Mateen était un client souvent ivre et régulier du club gay

Omar Mateen n'était pas qu'un assassin homophobe de la mouvance djihadiste lorsqu'il a massacré 49 clients d'une discothèque d'Orlando dans la nuit de samedi à dimanche, selon des habitués de l'établissement. Il était aussi un visiteur régulier.

 Un couple homosexuel a affirmé avoir aperçu Mateen au moins une dizaine de fois au Pulse, une boîte de nuit très fréquentée par des gais de la ville de la Floride. Ty Smith et Chris Callen disent même que le meurtrier a souvent été expulsé de l'endroit parce qu'il était ivre. Ils se souviennent aussi d'un incident au cours duquel Mateen a pointé un couteau vers un ami. Tous deux disent avoir été fort surpris de voir son visage à la télévision. "C'est le même gars, a assuré M. Callen, qui est Kristina McLaughlin sur scène.

Il fréquentait la discothèque depuis au moins trois ans". Le couple a exprimé son scepticisme au sujet de ce qu'a raconté le père de Mateen dans les heures qui ont suivi l'attaque. Selon ce dernier, son fils aurait été scandalisé par deux hommes qui s'embrassaient à Miami. MM. Smith et Callen affirment que Mateen a vu à plusieurs reprises des hommes en train de s'embrasser. "C'est des conneries. Sans vouloir vous insulter, c'est des conneries. Il nous fréquentait, a dit M. Smith. Et il y a des gens qui faisaient plus que s'embrasser dans la discothèque. Il faisait la fête avec des gens qui l'ont poussé à commettre cela ?" Il ajoute que le visiteur occasionnel arrivait parfois avec un ami et se relâchait d'une façon qu'il ne pouvait pas le faire auprès de sa famille.

"Il pouvait vraiment s'enivrer. Il ne pouvait pas être saoul chez lui, autour de sa femme ou de sa famille. Son père était vraiment strict. Il s'en plaignait souvent." Aucun des deux témoins n'a voulu spéculer sur la vie sexuelle de l'homme qui aurait appelé le 9-1-1 de l'intérieur de la discothèque pour professer son allégeance à un leader islamiste du Moyen-Orient. Tous deux ont mis en doute la version du père de Mateen.

Selon le site de nouvelle The Daily Beast, le meurtrier mangeait souvent dans un restaurant dont le serveur était un ancien collègue de classe ouvertement gai. Ce dernier, Samuel King, a dit que Mateen était quelqu'un d'amical qui ne parlait jamais contre les homosexuels et qui avait même été le voir dans un spectacle de travestis à quelques reprises. Dans des entrevues séparées, MM. Callen et Smith ont décrit un incident qui les avait troublés. Ils disent avoir pris leur distance avec Mateen après l'avoir vu se mettre en colère contre un de ses amis qui lui avait raconté une blague. "Il a sorti un couteau, se souvient M. Callen. Il l'a menacé en lui disant que s'il le provoquait de nouveau, il savait comment cela se terminerait".

Source: Quebec Huffingtonpost

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Twitter se met à nouveau à l’heure du Ramadan

Des élus français en visite à Marwan Barghouti