in

Twitter se met à nouveau à l’heure du Ramadan

Pour Twitter, la plate-forme de gazouillis, plus ou moins bien inspirés, aux plus de 500 millions d’utilisateurs inconditionnels à travers le monde, plus ou moins bien-intentionnés, l’arrivée du Ramadan se célèbre en différentes langues, notamment en arabe, grâce au hashtag tout trouvé #Ramadan, en affichant un objectif ambitieux : faire grimper en flèche sa courbe d’audience, à l’aune du potentiel exceptionnel que représentent les 1,6 milliards de musulmans disséminés sur les cinq continents.

Renouvelant sa campagne virtuelle à succès, facilement identifiable à son émoticône illustrant un croissant lunaire, le réseau social, connu pour faire et défaire les buzz en un rien de temps sur une toile qui s’enflamme rapidement, cherche, cette année encore, à fédérer la galaxie musulmane autour  de son programme Spécial Ramadan. Les horaires de prière, les débuts et ruptures du jeûne, ainsi que des émissions de télévision sont ainsi diffusés sur le blog de Twitter, dont les têtes pensantes ont mesuré l’importance de proposer une sélection de 13 chaînes arabes, dont les dubaïotes MBC et Sama Dubai TV et les égyptiennes Al Nahar TV et CBC Egypt.

A la pointe de l’innovation, ce programme thématique s’élargit désormais à la plate-forme de vidéos en direct Periscope, à partir de hashtags animés en gif, les cœurs se transformant en croissants lunaires lorsqu’on commente la vidéo partagée.

En l’espace de quelques jours seulement, le hashtag #Ramadan a été utilisé 21 000 fois, et ce, pour une large variété de contenus. Fort de ses tweets vus 8,4 milliards de fois en 2015, Twitter peut légitiment espérer égaler ou battre ce record, et souhaiter ardemment que l’agora virtuelle ne soit plus qu’un immense bourdonnement de tweets ayant trait au mois sacré de l’islam.

 « Le Ramadan n’est pas seulement un mois de spiritualité, mais également un mois d’échanges sur les traditions culinaires, les horaires de l’iftar et du Souhour, le shopping, et même les voyages », a précisé la direction de l’un des réseaux sociaux les plus populaires et tentaculaires du monde, dont le programme thématique s’adresse à un cœur de cible prioritaire : les pays du Moyen-Orient mais aussi à l’Indonésie et la Malaisie, l’Afrique sub-saharienne semblant être encore le parent pauvre de sa vaste campagne ramadanienne version 2016 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Peut-on appréhender la réalité intime du prophète Muhammad (vidéo)

Le tireur d’Orlando Omar Mateen était un client souvent ivre et régulier du club gay