in

Un gymnaste britannique, médaillé aux JO de Rio, ridiculise la prière musulmane dans une vidéo

Après s’être couvert de gloire aux Jeux Olympiques de Rio en décrochant une médaille d’argent, le gymnaste britannique Louis Smith, 27 ans, vient de se couvrir de honte en diffusant, dimanche dernier, sur son compte twitter une parodie de la prière musulmane du plus mauvais goût, dont on ignore si c’est la bêtise humaine ou la malveillance à caractère islamophobe qui l’a inspirée.

Toujours est-il que le résultat est affligeant et a suscité un tonnerre d’indignation de l’autre côté de la Manche, obligeant l’athlète à faire profil bas et amende honorable, mais trop tard, le mal était déjà fait…

Assisté d’un autre sportif fortement alcoolisé, criant “Allah Akbar” à la manière d’un homme totalement ivre, Louis Smith n’a rien trouvé de plus intelligent à faire que de le filmer en train de ridiculiser l’un des cinq piliers de l’islam, avant d’infliger aux twittos ce spectacle navrant.

Littéralement groggy sous l’ampleur du tollé, ce dernier a fini par prendre conscience de la nature éminemment offensante de sa vidéo, mais son mea culpa n’a pas convaincu la Fédération britannique de gymnastique qui a décidé de faire un exemple et de le sanctionner.

Contraint de se plier à l’exercice des excuses publiques, Louis Smith se dit rongé par la culpabilité : « Je suis profondément désolé pour la vidéo que vous avez pu voir. Je ne me défends pas, ce que j’ai fait n’était pas bien. Je veux m’excuser pour l’offense grave que j’ai causée ainsi qu’à ma famille, qui a aussi été affectée par mes actions inconsidérées », a-t-il tweeté récemment, en battant sa coulpe.

Mais le mystère demeure quant aux vraies raisons qui l’ont poussé à se moquer ouvertement de l’islam : est-ce parce qu’il avait un peu trop respiré les effluves d'alcool ou trop humé l’air vicié du temps ?

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’acteur Morgan Freeman assiste à la célébration de l’Achoura à Londres

Florian Philippot insulte la sœur d’un journaliste de France 2