in

L’acteur Morgan Freeman assiste à la célébration de l’Achoura à Londres

Sa présence à Londres, assis en tailleur à même le sol à Queens Park, entouré de fidèles musulmans chiites réunis pour commémorer le jour de l'Achoura, a fait vibrer les téléphones portables, crépiter les flashes et bourdonner les réseaux sociaux, Morgan Freeman, l’un des géants d’Hollywood, a démontré de manière indéniable le vif intérêt qu’il porte à l'islam, joignant le geste à la parole.

Ce célèbre vétéran du septième art n’a en effet jamais fait mystère de son désir d’en savoir plus sur la religion musulmane, se sentant à la fois intrigué et irrésistiblement attiré par ses enseignements et ses réponses apportées à la quête existentielle, comme il l’a révélé en début d’année dans le documentaire du National Geographic dont il est le principal protagoniste : « The story of God with Morgan Freeman ».

C’est précisément dans le cadre de la réalisation d’un nouvel épisode de cette série passionnante, qui explore les différentes cultures et religions pour tenter de découvrir le sens de la vie, qu’il s’est mêlé aux croyants pour assister à la cérémonie organisée par la Fondation Al-Khoei, au cœur de la cité phare du Royaume-Uni.

« Au fil de mes rencontres avec des musulmans, j’ai appris que l'Islam prône la paix et incite les gens à vivre en paix. Seulement un petit pourcentage de musulmans est en guerre contre l'Occident », a souligné la star américaine au sortir de sa visite du Centre de la Fondation Al-Khoei, avant de renchérir avec une pointe d'ironie : « Ce n’est certes pas en regardant les journaux télévisés que l’on peut apprendre cela ».

  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La criminalité transnationale : nébuleuse de la mafia et hit-parade des paradis fiscaux

Un gymnaste britannique, médaillé aux JO de Rio, ridiculise la prière musulmane dans une vidéo