in

Tarantino : de Django à l’Apartheid israélien

Le réalisateur hollywoodien Quentin Tarantino a décidé de poser ses valises en… Israël, avec sa femme Daniella Pick, une célèbre chanteuse d’origine israélienne.

Dans une récente interview qu’il a accordée au journal israélien Yedioth Aharonoth, publiée le 14 janvier 2020, Quentin Tarantino a déclaré à propos d’Israël : « J’aime le pays et les gens sont vraiment gentils, surtout avec moi et ils ont l’air ravi à l’idée que je sois ici ».

Le couple Tarantino s’est installé dans une somptueuse maison au nord de Tel Aviv, d’une superficie de 500 mètres carrés. Comment un réalisateur, qui a pourtant pris parti pour la cause des Noirs en Amérique dans son film Django Unchained, peut-il être silencieux face aux crimes de guerre régulièrement commis par Israël contre le peuple Palestinien?

Publicité
Publicité
Publicité

En effet, Django Unchained a rapporté plus de 420 millions de dollars au box office. Le film retrace les horreurs de l’esclavage, avec comme personnage principal Django, un jeune homme noir prêt à tout pour retrouver sa liberté. L’objectif du film est de donner du pouvoir aux vaincus, ici les esclaves, et en l’occurrence Django, face aux vainqueurs, les colons blancs d’Amérique.

On aurait presque pu croire à une leçon de morale anti-raciste de la part du réalisateur américain… Dans une autre interview, publiée le 14 janvier 2020, par Yedioth Aharonoth, Tarantino est interrogé sur les tirs de missiles provenant de la bande de Gaza, et il déclare : « Je n’ai pas peur. Comme tout le monde ici, je ne les entends pas vraiment.»

Agence Média Palestine

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. La chienne ménopausée se discrédite une fois de plus en hurlant que que ceux qui soutiennent les Palestiniens n’ont qu’à partir en Palestine faisant totalement l’impasse sur la valeur de la Justice et de la solidarité internationale,préférant se cantonner dans un égoïsme pathologique.Plus grave encore,cette chienne enragée oublie-t-elle que dans les moments difficiles des 1ère et 2ème guerres,nous Français , sommes allés quémander l’aide d’autres pays et des chairs à canon arabes,africains ,chinois et d’autres .Par ailleurs dénoncer les victimes de barbarie ne signifie pas faire preuve de racisme et d’hypocrisie.Pitoyable et quelle honte d’être aussi stupide!!!

  2. En voilà un qui a tout compris !
    Il fait son kif à TLV avec une belle sioniste, dans une belle maison, et une ambiance très conviviale ! Pourquoi faudrait-il qu’il suive tous les moutons d’artistes d’Holliwood ?

  3. Confronté au bruit de casseroles de plus en plus perçant, qu’il traine un peu à la manière du producteur de ses films, Weintsein, alias « balance ton porc-ducteur » qui vient d’être condamné …
    A-t-il eu l’idée perverse d’orchestrer une cavale, sa fuite sous les feux des projecteurs et le crépitement des flashs ? Genre, vous ne pouvez pas ne pas savoir que je m’enfuis pas là où m’attend l’impunité … Ou … Arrête moi si tu peux Sheriff !
    Alors son prochain film c’est quoi ? « La passion du Crif » ? A moins que choqué par l’Apartheid, il ne décide de tourner « Gaza ou la mort aux trousses » …
    What else !

    • zylo : Si seulement, vous pouviez laisser les gens vivre la vie qu’ils choisissent, meme si, elle ne correspond pas avotre choix, il y a bien des musulmans, qui viennent vivre dans les pays occidentaux, qu’ils meprisent a longueurs de commentaires, et tous ça, avec l’ espoir d’ ammeliorer leur vie, qu’ils ne trouvent pas reluisante, chez eux. Chacun est donc libre de vivre ou bon lui semble, et, ce n’ est pas parce que votre discours propalestinien, est écorché, que cela devrait changer quelque chose a la marche du monde. Si vous voulez vraiment faire quelque chose, pour la Palestine, allez labas, allez épauler vos freres, plutot que jouer les scandalisés, en vivant dans le confort douillet . En fait, votre offuscation, n’ est qu’ hypocrisie, et, elle légitime votre racisme envers les Juifs !

Laisser un commentaire

Chargement…

0

L’Algérie fait face à son premier cas de coronavirus

A New Delhi, 13 morts dans des violences entre hindous nationalistes et musulmans