in

Sceaux : une professeure de droit humilie deux étudiantes voilées et refuse de faire cours

Elle frappe partout et à tout moment, l’islamophobie décomplexée a de nouveau pénétré dans un amphithéâtre, celui de l’IUT de Sceaux, sous les traits d’une professeure de droit qui, comble de l’ubuesque, n’a pas craint de contrevenir à la loi en refusant de faire cours à deux étudiantes voilées.

Une piqûre de rappel s’impose à cette enseignante pleine de morgue et aveuglée par sa détestation de l’islam au point de prendre des libertés avec la jurisprudence, son domaine de compétences : le port du voile est bel et bien autorisé dans l’enseignement supérieur, n’en déplaise à sa tyrannie féministe dont on connaît les grandes inspiratrices (Fourest, Badinter, Levy, les Femen et consorts), les ressorts intellectuels et l'extrême condescendance.

Les jeunes filles humiliées publiquement, ce mercredi matin, par une professeure de droit qui a fait l’unanimité contre elle parmi les autres étudiants, étant conspuée et non acclamée, étaient, elles, dans leur bon droit.

Voici les tweets qui relatent les faits :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anthony Kavanagh en a assez de la mauvaise image de l’islam véhiculée dans les médias

L’Amérique se mobilise pour Ahmed Mohamed et son horloge “suspecte” : plus 370 000 tweets de soutien, un record (vidéo)