in

Ces journalistes qui apparaissent voilées dans les médias occidentaux

Elles font figure de pionnières sur la petite lucarne cathodique, anglo-saxonne exclusivement, Ginella Massa, Noor Taghouri et Fatima Manji s’invitent voilées dans les foyers, et ce, depuis près de six ans. (voir vidéo ci-dessous)

Loin de la France des Lumières qui ne braquerait les projecteurs sur elles que pour mieux les stigmatiser (ou appeler à interdire tous les voiles dans l’espace public, dixit Marine Le Pen tout récemment ), c’est au Canada, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni que ces femmes musulmanes font l’éclatante démonstration que l’on peut être journaliste, compétente, passionnée par son métier et crever l’écran, la tête couverte.

Publicité
Publicité

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Elles ne rendent pas service aux femmes obligées de se voiler en Iran, Arabie, etc.
    Partout où l’Etat ou les pressions sociétales ou familiales obligent les femmes à se montrer inférieures aux hommes par ce signe : le voile, dont les hommes sont dispensés.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Inde : des enseignants soutiennent le droit de porter le hijab à l’école et l’université

Présentation du Coran (3ème partie) : l’œuvre inimitable