in ,

Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, le clame : « L’islam en Russie vit une renaissance »

Alors que rien n’enraye le fléau de l’islamophobie sur le Vieux Continent, où l’hydre hideuse des nationalismes a resurgi du fond des marécages et la Russophobie est exacerbée à dessein, le sort réservé à l’islam chez le « méchant ogre russe » est tout autre…

En effet, dans la Russie diabolisée de Poutine, la religion musulmane, loin d’être calomniée ou accusée de tous les maux, connaît une véritable « renaissance », ainsi que s’en est félicité vendredi dernier Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, tout en saluant la loyauté de ses concitoyens musulmans qui « serrent les rangs avec leurs compatriotes et défendent la sécurité du pays ».

Publicité
Publicité
Publicité

Dans la récente interview publiée sur le site Internet du ministère des Affaires étrangères, évoquant le documentaire « La Route vers le monde islamique», le chef de la diplomatie russe a déclaré, en s’en réjouissant : « L’islam en Russie vit une renaissance et une ascension sans précédent, car il continue de coexister harmonieusement avec les autres religions traditionnelles ».

Et de poursuivre : « nous sommes unis dans la défense des valeurs spirituelles et morales, rejetant l’islamophobie, la christianophobie ou toute autre forme d’intolérance religieuse

Ces paroles fortes de Sergueï Lavrov, qui envoient un signal extrêmement positif aux musulmans disséminés dans l’immense Fédération de Russie, ont été prononcées un jour après son discours de bienvenue tenu lors du 14ème Forum économique international « Russie-Monde islamique : Forum de Kazan », la principale plate-forme de coopération économique entre Moscou et les pays musulmans.

Dans son allocution, le chef de la diplomatie russe a souligné les priorités diplomatiques de la Russie et prôné la promotion du dialogue et de la compréhension interreligieux et interculturels, en plus de la protection des valeurs spirituelles et morales traditionnelles partagées par toutes les religions du monde.

« Nous sommes prêts à une coopération étroite avec nos amis du monde musulman», a insisté le ministre russe des Affaires étrangères, avant de renchérir : « La Russie développe traditionnellement des relations amicales avec l’écrasante majorité des pays musulmans. Nous sommes unis par un engagement à construire une coopération interétatique basée sur les principes d’égalité, de considération mutuelle des intérêts et de recherche d’un équilibre des intérêts

Publicité
Publicité
Publicité

Le Barbe-Bleue de l’Europe, qui fait frémir dans les chaumières, ne serait-il donc pas celui qu’on croit ?! Force est de constater que la haine anti-musulmans, qui sévit férocement chez ceux-là mêmes qui attisent la Russophobie partout en Occident, n’a pas sa place en Russie. 

Bonjour / Salam 👋

Recevez nos articles directement dans votre boite email

Sélectionner une ou plusieurs listes :

2 commentaires

Laissez un commentaire
    • La géopolitique de l’URSS est un aveu de faiblesse. Se tourner vers les musulmans en fait les Arabes et leurs pétrodollars pour venir au secours de son économie. Les Russes sont pragmatiques mais pas ingénieux dans leurs compliments.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Ces journalistes qui apparaissent voilées dans les médias occidentaux

Procès Tariq Ramadan en Suisse : l’islamologue acquitté