in

Sainte-Sophie devient une mosquée : victoire pour les uns, tristesse pour les autres

Le président turc, et des milliers de ses supporters, militaient pour cette conversion depuis des années. Ca y est, Sainte-Sophie, la majestueuse basilique byzantine au coeur d’Istanbul, est sur le point de redevenir une mosquée.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. La (re)conquête de Constantinople

    Le tribunal d’Istanbul à tranché ces jours-ci : Sainte-sophie redeviendra une mosquée.
    Cette décision ressemble surtout à une manœuvre politique et un « affront » assumé à l’égard d’un occident médusé qui veut qu’on l’écoute une fois de plus.

    Istanbul, Constantinople ou Bysance, cette perle d’orient n’a cessé de changer de nom au fil des siècles et des conquêtes , cette cité millénaire a toujours su se relever malgré les pillages et regarder devant elle. Alors aujourd’hui, revenir 85 ans en arrière ne lui ressemble pas. Quelque chose c’est passé dans la corne d‘or, ou plutôt, la rencontre entre orient et occident que symbolise cette endroit ne se réalise plus, pourtant, quand on regarde du ciel on voit 2 doigts qui se touchent, chacun venant d’un continent, tout un symbole.

    Que c’est-il passé pour que le sultan décide de reconquérir une nouvelle-fois Constantinople ?

    Le déni de l’histoire et le mépris pour la mémoire de sa patrie explique aussi cette situation; en cause, un récit national fantasmé, ou fabriqué pour satisfaire les foules ainsi qu’une épuration culturelle et religieuse pour avoir « un récit nationale » plus convenable. Des syndromes que rencontrent de nombreux pays à travers le monde, aucun continent n’est épargné.

    Si l’occident se dit « indigné » par ce sacrilège religieux et culturel, alors pourquoi ne s’ indignent ils pas d’avoir en sa possession d’innombrables trésors architecturaux, archéologique et artistique appartenant à leurs anciennes colonies dans ces musées et dans ces collections privées ? Pourquoi n’engagent-ils pas ce genre de restitution pour prouver sa bonne volonté et son véritable respect et attachement pour le patrimoine et la mémoire de chaque peuple ?

    Cette somptueuse basilique était sensé incarner la sagesse et la paix entre les peuples, mais voila qu’elle se retrouve prise en otage par ces mêmes peuples. Si bysance a tenté d’incarner la cité idéale malgré ses nombreuses péripétie, alors il faut peut-être songer a repenser cette mythique cité idéale…

  2. C’est vrai ce n’est pas très diplomate mais Erdogan et la turquie sont insultés par l’occident depuis 2003 guerre d’irak en 2003 arrivée de Sarkozy et abandon de la candidature turque dans l’europe guerre de libye en 2011et bombardements français CRIMINELS contre l’avis de tous les pays voisins et de l’ organisation africaine Poursuite de la colonisation et de l’ humiliation des palestiniens par israel et ses amis occidentaux Erdogan a compris que dans ce monde dominé par les occidentaux à l’onu c’est la loi du plus fort et il a décidé d’utiliser les mêmes moyens qu’eux ! Ah si on avait su créer un état palestinien et inviter la turquie à entrer dans l’europe !!!

  3. Une provocation?
    Erdogan n’avait pas besoin d’en rajouter.
    Après le soutien à Daech, les persécutions contre les kurdes, l’intervention en Libye aux côtés des djihadistes, on n’attendait pas vraiment un miracle.
    La Turquie est désormais une théocratie autoritaire et corrompue, dont il ne faut plus rien attendre de bon. Mais il était facile de prévoir la dérive de ce pays après l’accession au pouvoir des FM.
    Rappel nécessaire: C’est le peuple qui a voté pour cette dérive. Et c’est le peuple qui cautionne Trump, Bolsonaro, Modi, ou Erdogan. A se demander si le peuple ne serait pas un peu con.

    • Provocation envers qui ? Les minarets de cette mosquée vous font mal où ? Les droits de la nation turque sur Sainte-Sophie ne sont pas inférieurs aux droits de ceux qui l’ont construit il y a 1.500 ans 
      De plus … Il faut vraiment être aveugle pour ne pas constater que ça ressemble plus à une mosquée qu’une église !! Et cela depuis le XV siècle !!!
      Donc .. Les chiens aboient, la caravane passe..

      • @gladysbouvier74

        Ste Sophie est à la fois une basilique chrétienne orthodoxe (rebâtie par Justinien), et une mosquée musulmane depuis Memeth. En faire un musée laïc (sous Atarurk) était un bon compromis. Accessoirement, ça nous a permis de redécouvrir les œuvres picturales orthodoxes que les fanatiques avaient jugé intelligent de dissimuler sous une couche d’enduit.
        Hélas, Erdogan est tout sauf un homme de compromis. Accessoirement, il soigne son électorat réactionnaire sans trop se préoccuper de l’opinion internationale. Ceci dit, au point où il est est.

        • L’’ouverture au culte de Sainte-Sophie ne fera rien perdre de son identité d’héritage historique mondial, après 86 ans d’attente la majorité des Turcs ont déclaré s’attendre à ce désir et il faut le respecter ! Le président actuel a pris en compte La volonté de son peuple.. que ça plaise ou non !!

          Même s’il a été construit pas les byzantins au VIe siècle, elle a été convertie en mosquée au XVe siècle, après la prise de Constantinople par les Ottomans en 1453.
          C’est l’héritage du peuple turc, il s’agit d’un vieux bâtiment, s’il n’était pas révisé par les ottomans il ne pouvait pas survivre au temps.
          Les sultans ont également ajouté les éléments nécessaires. III. Mehmet, III. Murat, II. La tombe de Selim, du sultan Ibrahim et de Mustafa est située à Sainte-Sophie. Il y a des tombes de plus de 100 membres de la dynastie. Les droits de la nation turque sur Sainte-Sophie ne sont pas inférieurs aux droits de ceux qui l’ont construit il y a 1.500 ans..

          Donc pour ceux qui ragent , un rappel : ce sont les propres affaires intérieures de la Turquie. Donc personne ne doit interférer dans leurs affaires intérieures.
          Hélas… En Europe personne ne bronche sur l’islamophobie mais On se permet d’attaquer la volonté de la Turquie d’user de ses droits souverains !!!

        • @Gladys

          Contrairement à vous, je ne nie aucun génocide, pas plus celui du Rwanda que ceux perpétrés récurremment en Afrique ou en Algérie. Pas plus que le génocide indien opéré par les musulmans entre 1000 et 1500.
          Je ne nie pas non plus les qualités de l’Empire Ottoman, qui fut longtemps tolérant et ouvert aux arts et aux sciences.
          La propension des religieux à nier toute responsabilité dans les massacres du passé est juste une constante du fanatisme, comme la négation du Goulag par les communistes des années 60. Sauf que la vérité finit toujours par s’imposer. Il n’y a pas de bons massacres, commis par les musulmans, et de mauvais, commis par les occidentaux. Toutes les exactions doivent être signalées et admises, sinon, ça recommence.
          Concernant Ste Sophie, je m’en fous un peu. Mais ça s’inscrit dans une politique globale de radicalisation du régime, tout comme les magouilles avec Daech, les arrestations d’opposants, les fermetures de journaux.
          Ok, ils sont chez eux, ils font ce qu’ils veulent, enfin, ce que veut Erdogan. Mais on n’est pas tenu d’applaudir.
          Enfin, s’agissant de la « volonté » du peuple turc, de quel peuple parlez vous? Quid de l’opposition privée de tout moyen d s’exprimer?
          Notez quand même que ma dénonciation du régime turc n’implique en aucune manière l’approbation de la politique occidentale dans cette région du monde.

        • @gladysbouvier74

          https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9nocide_arm%C3%A9nien

          On trouve aussi des gens pour nier la Shoah, ou les massacres de Sétif. Ou encore d’autres pour demander des preuves de la sphéricité de la Terre.
          Dans les années 60, les militants du PC niaient l’existence des camps, tandis que la droite proclamait le rôle positif de la colonisation. Les insultes à la vérité historique ne constituent pas un fait nouveau. Et, quand un pays entier cherche à dissimuler les faits, les preuves sont, aussi, plus difficiles à recueillir. Il n’empêche que, dans le cas du génocide arménien, le doute n’est guère permis.

          • Quand le pays cherche à dissimuler les preuves ?!

            C’est une blague j’espère !!! Quand le président turc a invité tous les archéologues, les historiens et ouvrir les archives de tout pays !! Vous appelez ça dissimuler!!
            Moi ce que j’appelle nier c’est le génocide en Algérie, en Rwanda .. et sans compter les crimes qui sont soutenus au Yémen !

            Le pseudo spécialiste de la Turquie, qui en l’occurrence a été seulement endoctriné par les merdias occidentaux, depuis votre fauteuil derrière votre smartphone ! Connaissez-vous vous vraiment la Turquie ? Ou avez vous vraiment visiter ce pays ?!! Cela m’étonnerait fort car en lisant vos inepties je peux seulement constater que vous êtes ronger par la malveillance et intolérance …
            continuez à rager….

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Maroc : bloqués à la frontière

Post Palestine: Instagram présente des excuses à Bella Hadid