in

Royaume-Uni : le long calvaire d’un jeune syrien à l’école. Son agresseur, âgé de 16 ans, a été inculpé

Harcelé, moqué, insulté et, comble de l’odieux, agressé sauvagement par l’un de ses camarades de classe, mû par une haine implacable, le long calvaire enduré par Jamaal, un jeune syrien de 15 ans ayant trouvé refuge au Royaume-Uni en 2016, après avoir fui les affres de la guerre avec les siens, a atteint son paroxysme le 25 octobre dernier.

C’est derrière les murs de son école située à Huddersfield, dans le West Yorkshire, que le malheureux adolescent a subi, en silence et pendant plusieurs mois, des humiliations à caractère islamophobe qui sont allées crescendo au fil des jours, jusqu’à être victime d’une cruelle persécution qui a culminé dans la violence, et ce, dans l’indifférence générale.

Une indifférence coupable qui, depuis ce sombre après-midi automnal, n’en finit pas de heurter les consciences de l’autre côté de la Manche, à mesure que les images de l’attaque qui a brutalement couché Jamaal au sol, alors qu’il était diminué physiquement par son bras plâtré, sont devenues virales, soulevant l’indignation de tous ceux qui les ont visionnées.

Son bourreau et principal harceleur, Bailey McLaren, si jeune et déjà nourri aux thèses de l’extrême droite et conditionné pour haïr les musulmans, a été filmé par un élève en train de le bousculer, avant de lui sauter à la gorge, de le maintenir au sol en l’étranglant, tout en criant « Je vais te noyer ». La scène insupportable s’est passée sous les yeux de toute une classe qui, ce jour-là, s’est rendue coupable de non-assistance à personne en danger.

Outrés, de nombreux militants associatifs, auxquels se sont jointes des célébrités des réseaux sociaux, ont largement partagé la vidéo pour mieux dénoncer l’interminable cauchemar vécu par l’adolescent en plein cœur du royaume britannique, jusqu’à en perdre le sommeil et être en proie à des crises d’angoisse.

Sensibles à sa souffrance silencieuse qui vient accabler un peu plus une famille syrienne, déjà passablement fragilisée par la précarité de sa situation, ils ont lancé une grande campagne GoFundMe, sous l’impulsion de Mohammed Tahir, pour leur venir en aide. En moins de deux jours, près de 90 000 euros furent récoltés.

Pendant ce temps-là, l’agresseur de Jamaal, âgé tout juste de 16 ans, après avoir été interrogé par la police, apprenait qu’il devra répondre prochainement de son « agression raciste caractérisée » devant le tribunal pour adolescents de Leeds, ainsi que l’a rapporté The Independent.

17 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Cheyenne , tes un ou une raciste le site. Que tu nous fait lire t’a dénoncer , c’est grave d’être aussi haïssant , une religion , race, ou autre . Tu me fait pitié ! Fait une introspection sûr toi même , pour appréhender le problème , m’a pauvre fille ou mon pauvre garçon c’est grave . je te souhaite sincèrement de comprendre Et de d’améliorer à plus…

  2. On a trouvé le trio de choc qui officie sur oumma, le roy du gingembre, alain peu laid et cheyenne bac moins 12. Trois âmes emplies d’inhumanité qui méritent un nobel de la …bétise.

    Bon ok, je veux bien admettre que le roy du felfel har qui a pu sauté sur Kolwezi, avec son pote Lepen ou encore qui a pu sauté sur Alger avec l’autre Bigeard ou le criminel Massu sans rien recevoir en retour, ni gloire ni honneur, tout juste une pension insignifiante ou encore cette décoration en fer qui rouille dans un pot sur le bahut du séjour, pour service rendu à la Nation, soit amer aujourd’hui. Mais le cas peu laid, je ne m’y attendais pas.

    O les gars vous n’avez pas honte? Vous êtes sous les projecteurs ne l’oubliez pas!

  3. “Last month he was set upon and assaulted so severely by four of the students in the school that his arm was fractured.“Having had his arm placed in a cast, he returned to school, only within days to be set upon again by the same group of boys who this time strangled and waterboarded him whilst video recording the incident and sharing the same to add to and publicise his humiliation.
    “https://www.bbc.com/news/uk-england-leeds-46379548

    Autrement dit, même son poignet fracturé il le doit à quatre courageux lycéens et lorsqu’il est quand même retourné à l’école c’est pour se faire attaquer par la même meute. Sa propre sœur elle même, qui porte un foulard, s’est fait agresser par deux filles plus grandes qu’elle:
    https://www.bbc.com/news/uk-england-leeds-46379548

    L’incident de Jamal a eu lieu le mois dernier et personne n’en aurait rien su si la vidéo n’avait pas été publiée par le copain de l’agresseur sur son media social préféré pour ajouter encore à l’humiliation de l’agressé.
    Il y a bien harcèlement raciste, ça ne fait aucun doute. Dans un sens comme dans l’autre, c’est affreux pour l’enfant qui ensuite en portera des séquelles psychologiques toute sa vie.

      • En effet cette affaire répugnante et révoltante de part la lâchete des institutions a été très peu médiatisée par les merdias, mais vous savez bien qui tient la presse en Occident: la tribu qui n’existe pas, dont on ne doit pas parler, et qui fait tout pour détruire les nations européennes en favorisant l’immigration massive venue du Tiers Monde, quitte à passer sous silence leur ” méconnaissance des codes culturels européens ” comme ils disent en suçant leurs mots.
        Et maintenant c’est notre tour en Algérie: mêmes ficelles, mêmes méthodes qui ont si bien réussi en Europe, on les voit venir avec leurs gros sabots.
        En Algérie, les journalistes contaminés par la bien-pensance occidentale pour ne pas dire terrorisés par des directives de l’Union Européenne ( ils appellent ça ” sensibiliser ” la presse et la société civile algérienne aux problèmes des réfugiés, qui n’en sont pas puisqu’il s’agit de mendiants professionnels nigériens et maliens et de migrants économiques venus de tout le reste de l’Afrique ) pratiquent la même omerta que les journalistes européens. Tout est camouflé. Rien ne doit transpirer, nos ” hôtes” sont des anges irréprochables. Et pourtant il y aurait de quoi dire, des chiffres officiels étonnants ont été donnés. Mais chut, ça ne se fait pas.

        • On peut en effet penser que nous avons une classe dominante assez semblable si l’on gratte le très mince vernis culturel, et dont d’ailleurs les membres se fréquentent faisant entre eux “society”.
          Hors sol, cosmopolites, obtenteurs de visas tout azimut sans difficultés pour eux et leur famille proche, méprisants vis à vis des gueux dominés, proches du “chateau” et de ses sinécures, etc.

  4. Comme quoi c’est complètement idiot la haine de l’autre , Alain poulet vas aux Maroc manger du chien cela te calmera . c’est pas possible d’avoir une petite tête comme ça ? À plus et sans rancune…

  5. Comme quoi c’est complètement idiot la aine de l’autre , injuste à faire peur ! Et de qu’elle droit agressé un être humain , inoffensif , juste par haine de l’autre . la justice tranchera inchallah !

  6. Et si on parlait des cauchemars vécus par des élèves Chrétiens agressés quotidiennement par des musulmans …. Bizarre , vous n’en parlez jamais … Ah oui , j’oubliais ! Se victimiser …. la tactique de la “stigmatisation , de l’offense …etc ! Toutes les simagrées mahométantes !!!

    • Bonjour, ici l’auteur de cet article ne parle pas de la communauté musulmane qui est en danger, il faudrait une décennie rien que pour citer ce qu’il se passe, mais cet article parle d’un jeune garçon persécuté par son camarade de classe ! Qu’il soit anglais arabe français chinois camerounais c’est la même peine, et les coupables doivent répondre de leurs actes. Il faudrait arrêter d’appuyer sur le détail qui était le moins important dans cet histoire… ou peut-être que la solidarité dans cette communauté vous rend jaloux, voir aigris? J’espère de toute façon que vous trouverez la paix intérieur car je pense que le pir que je puisse vous souhaiter. Peace ✌🏻

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’émouvant récit de son pèlerinage à La Mecque par une actrice philippine

L’Algérie aurait érigé une muraille de barbelés de 6000 km à sa frontière avec le Maroc