in

Un DVD d’épouvante envoyé à plusieurs mosquées du Royaume-Uni

"Les agents du SO15 spécialisés dans la lutte contre le terrorisme enquêtent sur une série de communications malveillantes à Londres et dans d'autres parties du Royaume-Uni". Derrière ce communiqué lapidaire diffusé par la police métropolitaine de Londres fin août, il fallait lire en filigrane que les ultras du nationalisme britannique avaient encore frappé, en ayant apporté une variante sacrilège à leur cycle infernal de violence.

Digne des séries B d’épouvante, un DVD intitulé « The Finale » à la gloire de la propagande nazie et entrecoupé d’images abjectes grouillant de rongeurs, de vers et d'insectes, avec au premier plan une fausse tête de mort sur laquelle est griffonnée l'inscription «le prophète Mohamed», où se mêlent des scènes pornographiques particulièrement sordides, a été envoyé à différentes mosquées et centres islamiques du Royaume-Uni. Au pied du crâne, un slogan haineux est mis en exergue, au cas où la menace raciste n’aurait pas été bien comprise, et en guise d’apothéose, Hitler fait une apparition à la fin, histoire d’achever d’impressionner les esprits.

Pendant une heure insoutenable, ce brûlot anti-islam qui brûle les doigts, adressé à «Sa sainteté immaculée, le Prophète divin», dépeint les musulmans sans nuances, tous réduits à des êtres sanguinaires.

Après avoir inondé les lieux de culte musulmans du territoire, ce DVD, dont les metteurs en scène activement recherchés sont encore d'illustres inconnus, a suscité un déluge de plaintes émanant de particuliers et d'organisations religieuses. 

Le secrétaire général adjoint du Conseil musulman de Grande-Bretagne, Ibrahim Mogra, n’a pas caché son inquiétude : "En tant que société et en tant que pays, nous devrions tous être profondément préoccupés devant la multiplication de ces attaques que rien n'arrête et qui ne visent qu’un seul et même groupe", a-t-il martelé, ajoutant : "Comme lors de l'Holocauste, quand les Juifs étaient pourchassés, les attaques à leur encontre ont pu augmenter et se radicaliser car les honnêtes gens n’ont pas suffisamment agi pour les arrêter. De plus en plus de musulmans expriment leur émoi et la peur qui les habite,  et je vais devoir trouver les mots pour les réconforter, alors que les agressions islamophobes n'ont toujours pas été enrayées."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

le calendrier musulman pris en étau entre l’astronomie, la théologie, les traditions et la politique (1/4)

Québec: une mosquée souillée avec du sang de porc