in

Angleterre : une bombe explose près de la mosquée de Tipton

Il n’y a qu’une petite dizaine de kilomètres qui sépare la ville de Walsall de la ville de Tipton, dans les West Midlands, et seulement une quinzaine de jours s'est écoulée entre la déflagration d’une bombe artisanale aux abords de la mosquée Aïsha qui a terrifié les fidèles de la première localité et la forte explosion qui a commotionné, vendredi vers 13h, la communauté musulmane de la deuxième municipalité. Fort heureusement, aucune victime n’est à déplorer dans les deux cas.

Alors que certains lieux de culte et centres culturels musulmans ont été récemment la cible de pyromanes néo-fascistes et la proie des flammes dans différents endroits de Grande-Bretagne, deux mosquées au cœur du pays viennent d’être coup sur coup l’objet d’attentats de nature terroriste, et qualifiés comme tels par la section antiterroriste des West Midlands qui a diligenté immédiatement une enquête.

Arrivée rapidement sur les lieux, la police locale a aussitôt procédé à l’évacuation d’un large périmètre autour de la mosquée, et mis en place un cordon de sécurité, dans un climat empreint de consternation et d’effroi d’autant plus que les mains criminelles qui sont derrière cet acte odieux ont voulu nuire en plein Ramadan. "L’enquête est menée par la section antiterroriste des West Midlands et est traitée comme un incident de nature terroriste”, a déclaré un porte-parole de la police.

Encore traumatisé par une détonation terrible dont l’onde de choc a fait trembler l’immeuble d’affaires où il travaille, en face de la mosquée, Rai Khan, un admininistré musulman de Tipton, a décrit un « big bang » : "J’ai entendu un puissant bang, un bruit d’enfer, on aurait cru être dans une zone de guerre", a-t-il confié à la presse locale, ajoutant : "Mon bureau a été fortement secoué, et cela m’a fait violemment sursauter. Il y avait des clous éparpillés partout, les fenêtres de la mosquée ont été pulvérisées, et je suis même étonné que personne n’ait été tué".

Leur islamophobie est vengeresse, les forcenés de l’extrême droite britannique, assassins et terroristes en puissance, ont endossé crânement leurs sinistres blousons noirs depuis le meurtre du soldat anglais Lee Rigby, résolus à faire régner la terreur Outre-Manche. Mais jusqu’où ira l’escalade de cette fureur nationaliste à l’encontre des musulmans ?

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le jeûne pour se soigner (documentaire Arte)

Arrestation d’un enfant de 5 ans par l’armée israélienne (Vidéos)