in

Riposte de l’Iran : les gardiens de la révolution ont attaqué deux bases militaires américaines

Cinq jours après l’élimination du général Qassem Soleimani par les Etats-Unis, l’Iran a riposté mercredi en tirant des missiles contre des bases abritant des soldats américains.

Selon le Pentagone, une douzaine de missiles ont été lancés depuis l’Iran contre deux bases militaires en Irak.Les sites attaqués sont les bases d’Aïn al-Assad et d’Erbil. Al-Assad abrite 1 500 soldats américains et des forces de la coalition. Aucune perte n’a officiellement été annoncée.

Selon l’armée irakienne, 22 missiles ont été tirés. Aucun soldat irakien n’a été blessé. Ces raids, revendiqués par Téhéran, marquent un tournant. C’est la première fois depuis des années qu’Américains et Iraniens s’affrontent directement. De quoi redouter une escalade régionale ou un conflit ouvert, même si les responsables américains et iraniens ont rapidement semblé vouloir calmer le jeu.

Dans un tweet, Mohammad Javad Zarif, chef de la diplomatie iranienne, a affirmé que son pays avait mené et “terminé” dans la nuit des représailles “proportionnées”. “Nous ne cherchons pas l’escalade ou la guerre”, a-t-il insisté.

Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Assalamou ‘alikoum. J’ai cru comprendre qu’aucun missile n’a été intercepté. J’ai cru comprendre également que l’Iran a prévenu la gouvernance de Bagdad deux heures avant l’évènement, donc il est permis de croire que les Américains avertis se sont mis à l’abri. Le nombre des victimes serait suggéré par le nombre d’hélicopters survolant les bases dont seraient des engins ambulances et d’évacuation. S’il n’y eut aucune victime Américaine, le résultat militaire reste probant, démonstration de missiles précis qu’on n’arrête pas. Les forces Irakiennes sont interdites aux abords de ces bases. Sur le point d’une éventuelle dissimulation Américaine, souvenons-nous du précédent du vaisseau Liberty bombardé des Sionistes en 1967. Je ne sais si l’immunité militaire Américaine a cessé d’être comme on l’a écrit mais elle n’est plus ce qu’elle fut naguère. En gros, l’Amérique terrifie vraiment ses protégés ou ses valets. Mais pas les hommes libres encore animés du principe d’honneur, l’Iran a fait grande chose inédite depuis très longtemps.

    Croissant de lune.

  2. “Dans un tweet, Mohammad Javad Zarif, chef de la diplomatie iranienne, a affirmé que son pays avait mené et “terminé” dans la nuit des représailles “proportionnées”. “Nous ne cherchons pas l’escalade ou la guerre”, a-t-il insisté.” En gros minuscule riposte et on en reste là. Cela confirme ce que je pensai : Comedia Dell’Arte !
    L’élimination du Général était un arrangement entre les 2 parties.

    • @ Mohammed, arrangement entre les deux parties non! Ona affaire à des gens d’honneur, pas aux protégés tremblants du Saoudisthan. Arrangement, s’il y en avait un, à quoi répondrait-il, à quel besoin? Je connais un royaume honteux avec qui les Américains ne s’arrangent pas du tout, les relations sont insécables selon votre émir héritier mais juste dans un seul sens, c’est vous qui n’avez pas le choix. Enfin si, vous avez choisi la faiblesse et l’ignorance, vous êtes un fétu de paille, réjouissez-vous plutôt que les choses en restent là pour l’instant, en cas de guerre ouverte votre faiblesse et couardise militaire vous expose à des lésions plus profondes que le peu que certains drones vous ont fait, par pudeur, taisez-vous!

      Croissant de lune.

  3. Ce régime restera mystérieux au sein de cette oumma.
    Sommes nous dans une pièce de théâtre? les missiles, étaient-ils en plastique?
    Ou bien, à l’instar des arabes, il suffit d’envoyer le message: je peux vous atteindre comme vous m’aviez atteint?!
    Peut être que les cibles ont été visées pendant un pic-nic des occupants à l’extérieur.
    Peut être que le temps à bien des secrets à nous dévoiler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Bruits de bottes en Libye : vers une guerre régionale ouverte ?

A ne pas manquer: “Nous, Français musulmans”, le documentaire d’Arte qui sera diffusé le 14 janvier