in

Refus de visas pour la France : la colère des Marocains devant le manque d’explications

Depuis le mois de septembre 2021, les conditions d’obtention de visa pour les ressortissants du Maghreb sont de plus en plus drastiques. Dernièrement, un retour à la normale semble effectif pour les Tunisiens et des facilités sont annoncées pour les Algériens, mais les demandes de visas pour la France faites par les Marocains, reçoivent de plus en plus de refus. L’ensemble des couches de la population est touché par cette situation et notamment un grand nombre d’étudiants, pour qui le risque de perdre une année d’étude semble inévitable.

Publicité
Publicité
Publicité

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Je crois que j’ai été censuré avant-hier. Je disais :

    “Les Marocains n’ont aucun droit automatique à exiger des visas de la part de la France, puisque la France est un pays souverain. Réclamer n’est pas poli…
    Ce que peuvent faire les Marocains (et pas seulement eux), c’est reprendre leurs clandestins et leurs délinquants. Nombre de “mineurs non accompagnés”, MNA, sont issus du Maroc. Or chacun de ces mineurs, souvent majeurs en fait, coûtent aux départements français qui en ont la charge environ 50.000 euros par an.

    Que les Marocains fassent leur ménage et les choses pourraient s’arranger. Ceci est valable pour bien d’autres pays…

    Ah j’oubliais : la plus grande partie du hachish vendu en France provient du Nord du Maroc. Allez, là aussi un petit effort ?”

Laisser un commentaire

Chargement…

0

En Syrie, on boit l’eau polluée de l’Euphrate malgré le choléra

Le Coran de Othman : mythe ou réalité ?