in

Quel dialogue entre les religions?

L’émission “Parole commune” reçoit Vassula Ryden, écrivaine qui milite depuis des décennies pour le rapprochement des religions

3 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Il est dommage que la hiérarchie…de l’Eglise catholique abandonne les fidèles et produise, dans les faits, cette fameuse périphérie dont parle le Pape. Il est dommage que le renouveau charismatique n’ait fait que la moitié du chemin en se dispensant de mettre en oeuvre la charte de la première communauté chrétienne que l’on retrouve dans les actes des apôtres. D’où la contrition de l’Esprit-Saint. Aussi nous avons des gens qui, à notre tête, se disent pasteurs mais sont des gestionnaires et fonctionnaires. D’où la détresse effective de nombre de chrétiens. Je pense à l’action du père Léon Vanhorde qui, avec d’autres gens, fonda la communauté de de la Pourdrière à Bruxelles. Et il fut souvent combattu par sa propre hiérarchie. Il aurait fallut que le renouveau catholique aille dans ce sens. Ce péché des gens, qui ont séparé ce type d’initiative d’avec le renouveau charismatique, accentua, dans les coeurs, l’amertume et la désolation.

  2. Il n y a pas de dialogue entre religions, il y a le respect et le droit de l’autre.
    Il y a dialogue dans les affaires courantes de la vie.

    Il y a un problème, un grand problème.
    En Afrique du nord, juifs et musulmans vivaient ensemble, jusqu’à l’arrivée de l’armée Française.
    Avec le temps, les Juifs commettaient l’erreur de ne pas se comporter comme des Africains et soutenaient l’envahisseur, et depuis il y a eu rupture entre les deux communautés.

    Pareil en Egypte, les Chrétiens d’orient s’allient actuellement avec ceux de l’occident pour remonter le temps, afin de changer la démographie et la cartographie.

    Le plus drôle dans tout ça, quand les musulmans remontent le temps, ils sont taxés d’obscurantisme.

    On remonte tous le temps, ou on évolue tous vers l’avant, pas un seul retardataire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une Saoudienne se produit pour la première fois seule sur scène et enchante le public

La structure de représentation des musulmans de France doit émerger d’eux-mêmes au niveau départemental.