in

Québec : quatre mosquées visées par une campagne d’affichage islamophobe

Les nervis du groupuscule nationaliste « Québec identitaire » l’affichent mal, et c’est un euphémisme…

Placardées sur les portes d’entrée de quatre mosquées québécoises au cours d’un week-end placé sous le signe des représailles, les affichettes islamophobes « l’Islam hors de chez moi » ont provoqué un électrochoc visuel aux fidèles venus se recueillir aux premières lueurs de l’aube, réservant un réveil douloureux à l’ensemble d’une communauté qui tente de se convaincre que les crimes de haine sont antinomiques avec une Belle Province éclatante de couleurs, et pas seulement grâce à l’été Indien.

"Bien que ces actes intolérables soient particulièrement graves, les musulmans canadiens savent qu'ils ne reflètent l’opinion que d’une minorité de leurs concitoyens, la plus extrémiste", a déclaré, résolument confiant, Ihsaan Gardee, le directeur du Conseil national des musulmans canadiens (CNCM), renchérissant : "Nous appelons les autorités à enquêter instamment sur ces graves incidents, et nous leur demandons de les condamner avec la dernière énergie afin d’envoyer un signal fort à leurs auteurs."

Plaidant pour une union sacrée contre la propagation du sentiment anti-musulmans, du sommet de l’Etat canadien aux dirigeants communautaires, Ihsaan Gardee a loué les bienfaits d’une terre réputée pour sa diversité flamboyante, tandis que les administrateurs des quatre lieux de culte outragés par une campagne d’affichage odieuse faisaient part de leur profonde tristesse, en regardant la police dérouler les cordons de sécurité autour de leur édifice respectif.

Sans se voiler la face sur la vague d’attaques consécutive à la violente secousse sismique de l'attentat commis à Ottawa le 22 octobre dernier, qui a récemment profané plusieurs mosquées et menacé des élus de confession musulmane de Toronto, les hauts dignitaires musulmans veulent toutefois croire à des actes isolés inhérents aux terribles méfaits de l’ignorance. Ceux-ci multiplient les appels pressants auprès de leurs coreligionnaires, en les exhortant,  d’une part, à redoubler de vigilance et à signaler tout comportement suspect aux autorités et, d’autre part, à savoir raison garder, autant que faire se peut, face à cette escalade de provocations qui renferme un piège béant.

A voir ou à revoir cette caméra cachée édifiante, réalisée par trois jeunes Canadiens, qui donne des raisons de croire au sens du discernement et à l'intelligence du coeur du citoyen lambda, très attaché à la tolérance et la pluralité caractéristiques du pays de l'érable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cisjordanie : une mosquée incendiée par des colons israéliens

Le Président tunisien Marzouki dégagé de son meeting populaire à Chebba (vidéo)