in

Quand Valeurs Actuelles a proposé à la créature de Sarkozy, Lydia Guirous, le poste de rédactrice en chef…

Lydia Guirous, la énième « caution beur » du Sarkozysme promue, grâce au légendaire coup de pouce de la droite décomplexée, porte-parole des Républicains à seule fin de prêcher la bonne parole officielle –  farouchement anti-voile dans l’espace public en général, et à l’université en particulier – dérangerait-elle en haut lieu depuis ses grosses bourdes et sérieux recadrage interne, en pleine conférence de presse, qui l’ont fait choir de son piédestal ?

Toujours est-il que le magazine de la droite dure et de l’islamophobie désinhibée « Valeurs Actuelles » aurait proposé le poste très convoité et grassement rétribué de rédactrice en chef à celle qui, récemment, se faisait taper sur les doigts par son clan pour avoir affirmé que « La France ne peut pas accueillir tout le monde, nous, nos positions sont toujours identiques. Il faut fermer les frontières, arrêter Schengen, arrêter la libre-circulation ».  

Dans la lignée des « beurettes » aux dents longues de la Sarkozie, qui ont en commun d’être plus royalistes que le roi pour assouvir leur ambition dévorante, Lydia Guirous a décliné la proposition offerte sur un plateau doré par le patron du journal Yves de Kerdrel, mais qui présentait une condition sine qua non : ne plus sévir en tant que porte-parole des Républicains…  Un joli cadeau empoisonné dont celle-ci n’a pas voulu : « J’ai immédiatement refusé. Il est hors de question de quitter Sarkozy et le porte-parolat », rétorquait-elle au Lab d’Europe 1 fin octobre.

Publicité

Pas question de quitter son pupitre pour Lydia Guirous, la porte-parole controversée des Républicains, résolue à  s’accrocher à son strapontin, n’en déplaise à ses pairs et collègues qui auraient peut-être souhaité la voir déserter la tribune des points presse hebdomadaires…

Publicité
Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Bono sur Canal + : “Ces terroristes ont détourné l’islam, c’est une insulte à cette religion”

Penser face à l’horreur. Un monde immonde engendre des actes immondes