in

Chalon-sur-Saône : la justice rejette le référé contre la suppression des menus sans porc

Il porte casaque "Les Républicains", Gilles Platret, le maire de Chalon-sur-Saône, plastronne sur Twitter depuis ce matin, à l’annonce d’une décision judiciaire qui lui a fait crier « victoire pour la laïcité » très vite, empressé qu’il était de se faire un nom en surfant sur la nouvelle obsession française : du porc sinon rien dans les cantines scolaires !

L’édile, qui n’a pas eu le tweet modeste ni nuancé, fort du soutien de son maître à penser ès démagogie, Nicolas Sarkozy, a volontiers interrompu ses vacances italiennes pour se réjouir du rejet par le tribunal administratif de Dijon du référé déposé par la Ligue de Défense judiciaire des musulmans (LDJM), présidée par Karim Achoui, qui s'opposait à la suppression des menus de substitution dans sa bonne ville de Bourgogne.

Mais Gilles Platret, manifestement en mal de notoriété et impatient d’en finir avec des menus proposés aux petits châlonnais depuis 1984 sans que personne jusqu'ici ne s'en offusque, a-t-il vraiment des raisons de pavoiser sous l’étendard de la laïcité sauvegardée ? Une laïcité aux forts relents populistes qui a l’art de stigmatiser exclusivement les musulmans, en s’avérant des plus indigestes pour les juifs…  Quel joli doublé !!

Pour Jean-Baptiste Jacquenet-Poillot, l’avocat de la Ligue de défense judiciaire des musulmans (LDJM), l’interprétation hâtive du jugement faite par le maire et  ses amis « Républicains », dont Eric Ciotti qui est de toutes les croisades islamophobes, est à relativiser : "La juge des référés ne s’est pas prononcée sur la légalité de la mesure prise par le maire. Elle a juste considéré qu’il n’y avait pas urgence à suspendre cette décision", a-t-il insisté.

Loin de garder la tête froide depuis sa dolce vita italienne, le premier magistrat de Chalon-sur Saône fanfaronne, sûr d’entrer dans les annales nationales par la petite porte de la bouc-émissarisation de l’islam, tandis que la LDJM, par la voix de Me Jacquenet-Poillot, a d’ores et déjà indiqué qu’il y « aura une procédure » si  la décision du maire est validée par son conseil municipal, le 29 septembre prochain.

Le tweet de Gilles Platret

Gilles PLATRET‏@gillesplatret

Le Trib. adminis. vient de rejeter le recours dirigé contre la fin des menus de substitution à Chalon. Première victoire pour la #laïcité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une Australienne musulmane sauve une fillette descendue sur une voie ferrée (vidéo)

Isabelle Eberhardt: L’Islam d’une scandaleuse (vidéo)