in

Quand Nagui se moque de l’appel à la prière des musulmans

Il est l’animateur le plus populaire selon les derniers sondages. Il est également l’un des mieux payés du service public : après une vingtaine d’années à la télévision, le producteur se vante de gagner environ 2000 euros par jour, faisant de son entreprise- Air Prod- l’une des plus rentables du PAF. Aussi, lorsque Nagui s’exprime aux heures de grande écoute comme celle du déjeuner, sa parole peut atteindre un nombre considérable de téléspectateurs, entre 3 et 4 millions environ.

Jeudi 30 juin, dans son émission intitulée « Tout le monde veut prendre sa place », l’animateur a tenu un aparté singulier à propos de l’islam. Oumma a capturé la bande sonore de la séquence, les images étant protégées par France 2. L’émission est provisoirement visible dans son intégralité audiovisuelle- sur le site en replay, à la 22ème minute. Extrait audio découpé et mis en ligne par Oumma : 

************************************************************************************

Verbatim :

Virginie, quelle est la région d’un mu….zine… oui, moui… ! La religion, j’ai dit « région » ?

Oui.

Oh, oh, oh ! La religion.

D’un ? Pardon, vous pouvez répéter la question, s’il vous plaît ?

D’un muezzin, m-u-e-z-z-i-n.Quelle est sa religion ?

Carré.

Islam, judaïsme, christianisme, bouddhisme.

Vous pouvez répéter les propositions, s’il vous plaît ?

Bien sûr. Islam, judaïsme, christianisme, bouddhisme.

Bouddhisme.

Islam. Islam… Et là, aucune vanne, vous avez remarqué, on ne blague pas avec l’islam…Euh…C’est celui qui est en haut de la tour et qui vous empêche de dormir quand il…(poussant un cri)« Ahhhhhhhhhh ! »

Je vois bien !

Voilà …(rires du public). Non, on avait dit qu’on déconnait pas avec ça, arrêtez…

 

************************************************************************************

L’itinéraire personnel de Nagui Fam, alias Nagui, aurait pu le tenir à l’écart de ce genre de plaisanterie, digne d’une fin de banquet arrosé. Né en 1961 à Alexandrie, de père gréco-égyptien et de mère franco-italienne, -tous deux enseignants en littérature française-, l’animateur qui semble découvrir à près de 50 ans le mot « muezzin » est aussi une personnalité qui s’est vantée d’être réfractaire au racisme. C’était du moins son attitude affichée lors d’une polémique qui l’avait opposé, l’an dernier, à la chanteuse Jeanne Mas, accusée de l’avoir jadis boycotté en raison de ses origines arabes.

Au lendemain d’une controverse dévoilée le 29 juin par Le Canard Enchaîné à propos de ses méthodes de casting, Nagui n’a donc pas craint, cette fois-ci,de consolider auprès de son public la peur de l’islam en assimilant l’appel à la prière à un vulgaire cri digne de l’ère préhistorique. Les arabisants ainsi que les adeptes de spiritualité coranique apprécieront la grossière caricature d’une proclamation qui leur est sacrée. Tout simplement.Quant à sa théorie selon laquelle « on ne blague pas avec l’islam », elle est sans doute pertinente en Arabie Saoudite ou dans d’autres contrées dans lesquelles le délit de blasphème est en vigueur. Sociologue improvisé des religions, Nagui serait réellement impertinent-comme il en adopte la posture- si son humour anticlérical s’appliquait avec la même férocité aux représentants des autres cultes. A ce jour, les pasteurs, les prêtres catholiques ou coptes ainsi que les rabbins n’ont curieusement pas encore inspiré sa verve de manière aussi remarquable.

Circonstance atténuante ou aggravante ? L’animateur pouvait en tout cas avoir en tête l’épisode scandinave des caricatures du prophète Mohammed dont le tollé mondial ferait pâlir de jalousie ces autres « blagueurs » qu’étaient probablement les dessinateurs antisémites des années 30. Dans la France de 2011, pays dans lequel l’instrumentalisation politique de l’islam n’a jamais été aussi flagrante, prétendre sérieusement que la religion musulmane serait intouchable relève davantage de l’escroquerie intellectuelle. Ou, plus modestement, d’une pratique personnelle et sincère de la beauf attitude. Pour montrer patte blanche à l’endroit de la frange la plus réactionnaire des Français, Nagui donne brillamment l’exemple à ses concitoyens immigrés : en matière d’intégration –et quitte à user soi-même de plaisanteries xénophobes, on n’en fait jamais assez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Georges Gumpel, membre de l’Union Juive Française pour la Paix : “Gaza, le laboratoire de l’Occident pour l’enfermement et la répression”

Des passages sur le « partage de la Palestine » revus et corrigés dans des manuels scolaires