in

Georges Gumpel, membre de l’Union Juive Française pour la Paix : “Gaza, le laboratoire de l’Occident pour l’enfermement et la répression”

C’est une parole rare, d’autant plus précieuse qu’elle est inaudible dans le concert assourdissant de la pensée unique, qui couvre de sa puissance une toute autre tonalité juive, non inféodée au Tout-puissant CRIF et à ses rituels dînatoires…

« Nous refusons les crimes commis par Israël en notre nom ! », ces mots émanent de Georges Gumpel, qui a rejoint l’opération fluviale pour Gaza en sa qualité de représentant de l’Union Juive Française pour la Paix.

Enfant de déportés dans le camp de Mathausen, partie civile dans le procès historique du tortionnaire nazi Klaus Barbie, les convictions profondes qui animent Georges Gumpel mettent en lumière une prise de position juive aux antipodes de celle qui prévaut dans la France d’en haut, dénonçant les connivences de l’échiquier international, au détriment du processus de paix et de l’avènement de la souveraineté palestinienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

“Contre-croisade, le 11 Septembre et le retournement du monde” : une nouvelle version passionnante

Quand Nagui se moque de l’appel à la prière des musulmans