in

Quand la droite chrétienne diabolise les musulmans de banlieue

Info Oumma. Pourfendeur de « l’islamisation » des quartiers populaires, Xavier Lemoine, maire UMP de Montfermeil et membre du parti chrétien-démocrate, a prétendu être à l’origine d’un rapport consacré à la banlieue et à l’islam. Décryptage d’une contre-vérité.

Xavier Lemoine, soldat de l’UMP, est en croisade. Son ennemi ? L’islam, un « système politico-religieux en concurrence avec la République ». Pour délivrer son message, toutes les paroisses médiatiques sont à saisir : I Télé, Europe 1, BFM, Atlantico, Valeurs actuelles et même Riposte laïque, site islamophobe par excellence auquel il accorda un long entretien complaisant. Le nom du maire de Montfermeil avait également circulé lors des « Assises internationales sur l’islamisation » qui se sont tenues à Paris en décembre dernier : il devait être l’invité surprise du rassemblement organisé par l’extrême droite mais l’UMP aurait dissuadé ce membre du parti chrétien-démocrate de toute participation. Quelques mois plus tard, Xavier Lemoine sera, au contraire, le bienvenu pour témoigner, sur un ton particulièrement alarmiste, de son expérience d’élu local lors du colloque « laïcité et islam » organisé par le parti présidentiel.

Instrumentalisation idéologique de la science

A l’occasion de la récente publication d’un rapport consacré à l’agglomération de Clichy-Montfermeil, Oumma a rencontré son auteur, le politologue Gilles Kepel. Durant cet entretien d’une demi-heure, mis en ligne demain dans son intégralité, nous avons constaté un fait troublant : interrogé sur l’origine de cette enquête de terrain, son superviseur nous a indiqué être le seul responsable, contrairement à ce qu’affirme Xavier Lemoine. Celui-ci avait pourtant prétendu, à deux reprises-une fois sur RMC (à 6’50) et l’autre fois sur I Télé (à 0’37), avoir été « presque à l’initiative de cette étude », « faite un peu à (sa) demande ».

Une telle appropriation, à demi-assurée et visiblement infondée au regard de la revendication de Gilles Kepel, n’émane pas d’une personnalité quelconque. Incarnant l’aile dure de l’UMP et partisan d’une « union » avec le Front national, Xavier Lemoine avait accordé un entretien stupéfiant en 2006 au quotidien israélien Haaretz. Oumma a retrouvé le lien originel de l’article, particulièrement éclairant pour comprendre la démarche actuelle du maire de Montfermeil. « C’est une guerre entre l’islam et la culture occidentale. La France et toute l’Europe sont en danger. Si nous refusons de voir l’étendue de la menace musulmane, nous sommes gravement en péril », affirmait alors Xavier Lemoine. Plus radical, l’homme âgé de 51 ans et père de 7 enfants lançait cet avertissement à propos des populations étrangères : « C’est eux ou c’est nous. S’ils gagnent, nous sommes morts. Je suis fier d’être Français et catholique et je n’ai pas l’intention de vivre comme un ’dhimmi’ dans mon propre pays. Nous sommes différents d’eux et ces gens ne sont pas compatibles avec la France. Nous sommes pris au beau milieu d’une guerre islamique menée sur tous les fronts – Irak, Iran, Pakistan et Afghanistan. Tout ce qui se passe là-bas a des répercussions ici, en France, et influence les immigrés ». Il y a cinq ans, il pouvait passer pour un illuminé au sein de la droite chiraquienne ; aujourd’hui, dans son camp et à l’approche des élections de 2012, Xavier Lemoine prêche des convertis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Interdiction du voile crèche Baby Loup : Rokhaya Diallo pointe les pressions d’ Elisabeth Badinter

Incendie de la mosquée de Montbéliard : votre réaction M. Guéant ?