in

Guéant trouve soudainement certaines vertus à l’islam

A l’approche des élections présidentielles qui dessineront le nouvel avenir de la France, si tant est que l’on puisse en espérer un, le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant a déclaré dans une interview publiée sur le Monde.fr que “l’Islam ne doit pas être un sujet d’empoignades en 2012 […] J’ai marqué mon souci que les problèmes se posant à propos de l’Islam, comme les prières de rue, soient réglés bien en amont des élections présidentielle et législatives[…] Notre but est que nos concitoyens de différentes origines s’entendent bien et se sentent bien en France ».

Une déclaration qui peut prêter à sourire après les nombreux débats et polémiques islamophobes suscités par les déclarations de Guéant et son parti l’UMP au cours des années précédentes. Dans ce même entretien Claude Guéant trouve soudainement certaines vertus à l’islam : « L’Islam est une religion ouverte, tolérante, pleinement insérée dans notre société” […], mais ne manque pas cependant de rappeler que le gouvernement se montrera ferme dès lors « qu’ un imam se laisse aller à des prêches antisémites, anti-Occidentaux ou discriminatoires, et qu’il est de nationalité étrangère, nous mettons en œuvre une procédure d’expulsion ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Au pays de l’apartheid : des Arabes enfin autorisés à vendre … des œufs

L’opportunité de l’Islam dans les quartiers populaires