in ,

Phoenix : la catcheuse en hijab qui envoie les hommes au tapis

Elle pèse 43 kilos, mesure 1m55, est Malaisienne et porte le hijab. C’est Nor Diana, dit “Phoenix” sur le ring, où elle terrasse des hommes qui font trois fois son gabarit. Star sur les réseaux sociaux, elle a remporté le Malaysia Pro Wrestling. Voici son portrait.

Publicité

5 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Je regrette aussi qu’Oumma accorde de l’importance à ce genre de n’importe quoi en le publiant.
    Pense-t-on que le hijab fait passer toute sorte de bêtise? c’est comme la publicité sur le site de “vin” hallal sans alcool: la présentation, la bouteille, etc … tout est fait pour attirer vers. Oumma m’a censuré une fois à ce sujet et peut être cette fois-ci.
    Il ne faut pas manger de ce pain même si on a besoin de moyens
    ومن يتق الله يجعل له مخرجاً ويرزقه من حيث لا يحتسب
    L’affaire est une affaire de principe et de confiance en Allah

  2. Show d’un kitsch ! Absolument poêlant comme tous les matches de catch ! Elle me rappelle la super héroïne voilée dans Spiderman. La société de consommation digérera la religion pour en faire un spectacle comme un autre. C’est d’ailleurs déjà le cas entre les prédicateurs évangéliques et les prédicateurs musulmans qui ont leurs adeptes sur internet, entre celles qui se promènent en niqab en France ou ceux qui sont pris en photo à la Kaaba. Du spectacle ! Quand on vit dans le regard des autres, on finit par s’y perdre.

  3. Non simplement non, hidjab ou pas, je ne vois pas pourquoi elle affronterait des hommes sur le ring et pas des femmes.
    Evidemment qu’elle fera ce qu’elle voudra, mais je regrette son attitude et son parcours n’ont rien d’exemplaire, ni ne constituent en rien une fierté pour le musulman que je suis.
    Je me sens plutôt humilié dans cette foutue époque où celui qui n’existe pas arrive à faire de nous ce qu’il veut jusqu’à insulter notre intelligence et nous tourner en bourriques dans notre propre foi.
    اللهم اني ابرا اليك من هذا

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Riyad Mahrez, ce héros du football pour sa mère marocaine et son défunt père algérien

La cause palestinienne dans l’idéologie jihadiste : entre réalités et fantasmes