in ,

Omra : deux applications mobiles conçues pour les pèlerins de l’étranger

Dans le large éventail de mesures de protection mises en place, avec succès, par le royaume saoudien pour bouter hors de la Terre sainte le coronavirus, cet hôte indésirable, et ses variants redoutablement intrusifs, la conception de deux applications mobiles, destinées prioritairement aux pèlerins de l’étranger afin de réserver leur Omra dans les meilleures conditions possibles, semble être la cerise sur le gâteau…

C’est, en effet, ce petit plus électronique revivifiant qui, en quelques clics seulement, laisse augurer de nouvelles perspectives spirituelles radieuses aux millions de musulmans qui, pendant près de deux ans, en furent cruellement privés.

Annonciatrices de jours meilleurs dans les hauts lieux saints de l’islam, à La Mecque et à Médine, pour les pèlerins venus d’ailleurs, ayant été dûment vaccinés, les applications « Eatmarna & Tawakkalna » sont le fruit de la collaboration étroite entre le ministère du Hajj et de la Omra et  l’Autorité saoudienne des données et de l’intelligence artificielle “SDAIA”, dont le Dr. Amr Al-Maddah est la tête pensante.

Publicité
Publicité
Publicité
Le Dr Amr Al-Maddah, responsable la stratégie au sein de la SDAIA

« En coopération avec l’Autorité saoudienne des données et de l’intelligence artificielle (SDAIA), le ministère du Hajj et de la Omra a annoncé le lancement d’un nouveau service qui permet aux pèlerins de l’étranger d’obtenir des permis pour la Omra et la prière dans la Grande Mosquée de La Mecque, ainsi que pour visiter la Mosquée du Prophète. Cela est désormais possible grâce aux applications Eatmarna et Tawakkalna », a indiqué l’agence de presse saoudienne (SPA). 

Les nombreux utilisateurs potentiels, que les autorités saoudiennes invitent à s’enregistrer préalablement sur la plate-forme Quddum, sont incités à recourir sans tarder aux deux applications phares qui, tel un précieux sésame – via Google Play, App Store, App Gallery ou encore Galaxy Store – leur ouvriront grand les portes de la Omra. 

Publicité
Publicité
Publicité

Le temps où le virus, sans foi ni loi, frappait violemment à ces mêmes portes sacrées, dans un royaume saoudien qui, fait exceptionnel, fut contraint de les verrouiller, semble progressivement s’éloigner…

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Courrier au Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères: 26 organisations françaises et internationales solidaires de six ONG palestiniennes classées « terroristes » par Israël

Au Maghreb, l’agriculture meurt de soif : les sécheresses à répétition ruinent les récoltes