in ,

“Nous sommes tous victimes du terrorisme !”, le vibrant rappel de l’Union des Démocrates Musulmans Français

Une semaine après l’attaque meurtrière qui a frappé en plein cœur la préfecture de police de Paris, Nagib Azergui, fondateur et président de l’Union des Démocrates Musulmans Français (UDMF), a appelé, dans une lettre adressée au président Macron, à ne pas céder à la tentation de la stigmatisation, injuste et ravageuse, de ses concitoyens musulmans, et à privilégier à tout prix la cohésion nationale. Nous diffusons cette missive en date du 12 octobre 2019.

 

A l’attention de Monsieur Emmanuel Macron
Présidence de la République

Publicité

” Monsieur le Président de tous les Français,

Ces dernières heures s’est installé, dans notre pays, un climat particulièrement délétère et cette situation doit nous pousser à l’action. L’Histoire, et vous le savez parfaitement, est malheureusement pleine d’exemples où l’infamie prit le pas sur la raison, en livrant une minorité à la vindicte populaire pour des raisons sécuritaires.

Je sais que notre Nation traverse des moments difficiles, et ces épreuves qui affectent l’ensemble du peuple de France doivent nous pousser à le rassembler plutôt qu’à le diviser.

Criminaliser toute une pratique religieuse pour des raisons sécuritaires est un signe de mauvaise santé de notre démocratie.

Publicité

Voilà pourquoi, il est de votre responsabilité de veiller à ce que tout un pan de la communauté nationale ne soit pas à nouveau jeté en pâture, comme ce fut le cas dans les années 1570, 1680 et 1940.

Notre État ne doit pas devenir un État d’exclusion où le seul fait de porter une barbe, de se convertir à la religion musulmane, de porter le foulard ou de fréquenter une mosquée, puisse être signalé, consigné et considéré comme un danger potentiel.

Depuis l’attaque meurtrière perpétrée contre nos forces de l’ordre, qui a coûté la vie à quatre de nos policiers, nous assistons à des discours revanchards qui ne peuvent que nous conduire à un futur funeste que nous pouvons tous entrevoir.

La lutte contre le terrorisme ne doit jamais devenir la lutte contre les Musulmans. La deuxième religion des Français ne doit pas être assimilée à la barbarie de mouvements terroristes, qui relèvent plus du nihilisme.

Publicité

Nous en appelons solennellement, Monsieur le président, à la protection de notre cohésion nationale, en rappelant que ceux qui s’attaquent aujourd’hui à la France s’attaquent d’abord à tous les Français, et cela, quels que soient leurs origines ou le signe distinctif de leurs croyances.

Combien de citoyens de confession musulmane sont tombés depuis les attentats sanglants qui ont endeuillé la France en 2015 ? Devenons-nous exhumer nos morts, les exposer au reste de la communauté nationale, pour que notre douleur soit enfin écoutée et comprise ?

Nous sommes tous victimes du terrorisme !

Alors arrêtons de faire le jeu de nos véritables ennemis et travaillons urgemment à construire des passerelles pour réunir les Français.

Pour l’Union des Démocrates Musulmans Français que je représente, tel a toujours été notre objectif. Nous œuvrons, depuis 7 ans, à contrer TOUS les extrêmes qui sévissent dans notre pays.

Voilà pourquoi, nous nous tenons à votre entière disposition pour la préservation de cette France, de son unité et de sa fraternité, car c’est cette France que nous aimons, et non celle des forces ténébreuses des Guisards et des Liguards qui l’ont toujours menée à la ruine.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de notre haute considération.”

Nagib Azergui,
Président de l’Union des Démocrates Musulmans Français

 

 

Publicité

18 commentaires

Laissez un commentaire
  1. @ Zarathoustra tu n’as répondu à rien du tout, ton récit de vie est trop plein d’identités remarquables pour être vrai, je crois que toute personne honnête et perspicace en est convaincu, donc n’essaie pas de nous faire oublier ta proportion au mensonge répété. Donc, il n’y a pas de vrai débat lorsque un protagoniste ment, joue et se joue des autres.

    S’agissant de Roger Garody, relisez bon sang, mais relisez, je ne crois pas que tu aies mal compris, je crois que tu joues l’incompréhension, c’est différent. Tu travailles quand? Jamais?

    Croissant de lune.

  2. « la simple politesse qui nous empêche de leur rendre le contenu profond de notre pensée »

    Donc en fait le « contenu profond » de votre « pensée » est incompatible avec la politesse ? Tu m’étonnes ! Ce n’est pas une « pensée » et encore moins « profonde ». Ça s’appelle juste des invectives et ça ne passe pas en fait la modération sur ce site, à juste titre.

    • Effectivement le contenu profond de notre pensée envers des imbéciles à l’égo boursouflé comme vous est incompatible avec la politesse mais c’est alors que l’éducation prend le relais et le dessus sur ce que nous pensons réellement de vous … Malgré que nous n’en pensions pas moins… Hein !
      Et qu’on a pas besoin d’un modérateur contrairement à vous dont les commentaires “baignent” à plusieurs reprises dans le délit d’incitation et provocation d’appel à la haine … Mais vous en avez l’habitude et le savez très bien… Hein !

    • ZARA tousse tralala ,fallait déjà pas aller le chercher bien loin ce pseudo bidon .
      Ensuite j’ai pris le temps de vous observer et ça vole franchement pas haut dans votre cerveau !!! Mais il en faut des comme vous …..

      • sabi : Critiquer quelqu’un sur son nom, son pseudo, ou son physique, montre un évident manque d’ arguments. Alors quand a attaquer son cerveau, vous seriez bien inspirée, a regarder le votre , lol

      • Eh bien je réalise qu’on a encore une fois pas vraiment d’arguments à m’opposer mais des insultes sur mon genre (misogynie ?), mon âge (jeunisme ?), mon pseudo (puérilité ?). Il faut encore apprendre ce qu’est le débat démocratique.

        • @ Zarathoustra, eh bien nous comptons sur toi pour nous apprendre le débat dé-mo-cra-ti-que, par exemple, tu pourrais reprendre mon vieux, tous les commentaires et les reformuler donc en version démocratique, toi qui débordes de temps libre, puisque ta boîte a bisiblement coulé, cadre commercial inoccupé que tu es, même pas inscrit à Pôle-Emploi sinon on ne te laisserais pas si longtemps que ça devant ton écran. Débat démocratique ou débat tout court, parce qu’à part le pléonasme je ne vois pas comment un libre débat serait autre chose que démocratique sous-entendu entre égaux, ça suppose un débat où on ne ment pas aux autres, un débat qui n’est pas fraudé. Donc, c’est toi, pauvre chochotte qui joue les victimes, c’est toi qui fraude les débats, combien de déféquations en une journée et une nuitée tu déposes sur ce site hein? J’y connais pas assez en informatique, mais je demande aux lecteurs si quelqu’un peut nous donner, pour peu que ce soit possible, le nombre de commentaires que tu as le temps de déposer en 24 h, voire le nombre de lignes écrites ou le nombre de caractères. Je supposes que les bons connaisseurs sauraient le faire auquel cas ton manège cesserait, enfin non, bien que convaincu de multiples mensonges que tu ne redresses même pas vraiment, tu continues de sévir face à nous autres, méchants obscurantistes que nous sommes supposés être. Vas-y donc, éclaires-nous de ta lumière,… Es-tu dépourvu du sentiment de honte?

          Sur la page consacrée au prof Belge où on m’a censuré moi, ta pomme l’a trouvé coupable, pour preuve, sa sensibilité Frériste et sa sympathie avec Roger Garody, ça ça fait un pédauphyle, j’ai compris ou je n’ai pas compris? Tu nous irrites tellement et nous indigne et nous scandalises par ton aptitude au mensonge que nous perdons beaucoup de temps avec toi, temps perdu puisque ce n’est pas un débat, un débat c’est quand on est susceptible d’évoluer, de changer, c’est pas ton cas à ce qu’il semble. Alors à la fin, il y a ou il n’y a pas le signe égal entre l’Islam et le Nazisme, pas selon Eric Zemmour mais selon Zarathoustra?

          Croissant de lune.

          • @croissant de lune. Vous tournez en boucle. Je vous ai déjà répondu. Et en plus vous vous énervez. C’est mauvais pour la santé. Garaudy pedophile ? Quel rapport ? Vous avez été censuré. Je n’y suis pour rien. Adressez vos doléances à quelqu’un d’autre. Il m’arrive d’être censuré. Je n’en fais pas un drame. Rarement c’est vrai et je remercie Oumma de me laisser m’exprimer.

  3. L’islam politique a son parti qui prétend donc lutter contre tous les extrémistes. Ah bon ? Et comment luttent-ils contre l’islamisme, la radicalisation et le djihadisme ? Ah oui c’est vrai en attaquant la laïcité au profit de l’islam …

  4. C’est assez étonnant cette compétition victimaire associée à une forme d’hostilité pour forcer le trait du “t’as intéret à dire que je suis une victime en tant que musulman sinon!…”

    Les victimes du terrorisme sont celles qui sont à la morgue ou à l’hopital, mais systématiser cette prise de position est assez malsain.

    Imaginez que, après un raid sur Gaza, des juifs viennent vous traiter de stigmatiseurs en mettant en avant un “nous sommes tous victimes de l’armée”…

    Vous comprenez mieux?
    Au lieu de faire semblant de pleurer pour intimider, et d’exiger des excuses du terrorisme pour cause de “stigmatisation intempestive”, interrogez vous, faites amende honorable et, pourquoi pas, faites une action coup de poing: retire vos voiles en solidarité aux victimes!
    Ce serait là plus décent

  5. Effectivement Nagib Azerguieffe est dans son rôle en rappelant cette évidence qu’on a trop tendance à « travestir », « oublier » ou « occulter » c’est selon…

    Merci à lui et à l’Union des démocrates Musulmans Français.

    Belles perspectives pour les élections municipales…
    Cependant je relève et regrette avec Croissant un manque de « mordant » …
    Les Français Musulmans sont bien Français, ils ont ce droit à la citoyenneté comme chacun…
    Beaucoup sont bien intégrés et travaillent avec acharnement…
    D’autres en difficultés ont le droit d’être traités comme tous Français… Sans discriminations … Avec respect…
    Ce n’est pas discutable, c’est la Loi… La République n’est pas à la carte …
    Quant aux diviseurs de la Nation, pseudos donneurs de leçons à l’égo boursouflé, il est bien évident que c’est seulement la simple politesse qui nous empêche de leur rendre le contenu profond de notre pensée…
    Les Français Musulmans sont chez eux en France que cela plaise ou non …
    Ils ont acquis la pleine légitimité par le sang versé, par application du droit et des Lois de la République, par l’Histoire…
    Quant aux vagues de migrants, c’est le juste retour de bâton d’un choix de stratégie géopolitique dont ils ne sont pas comptables … Ainsi le corridor Libyen et bien d’autres…

  6. Aucun musulman n’a été victime parce que musulman les autres victimes ont été exécutées pour ce qu’elles étaient par leur religion ou par leurs fonctions que je ne vais pas énumérer tout le monde d’un peu honnête le sachant.
    D’autre part dire musulmans français et non français musulmans rend le reste inaudible quand on veut faire nation.

  7. Re-Salam, j’ai lu à la fin de la lettre adressée au président de la République une allusion historique aux Guisards et aux Ligueurs, cités en mauvais exemple et anti-modèle, référence aux guerres civiles Françaises dites de religion. Je remarque qu’on ne cite ici que le seul exemple “Catholique”, ne pouvait-on pas citer les deux partis de ce temps avec un emprunt aux Huguenots pour faire l’équilibre?

    Je sais malheureusement que la plupart des historiens penchent plutôt dans le sens on va dire anti-catholique, y compris Georges Bordonove vulgarisateur exigeant et généralement fédératif penche presque malgré lui dans ce sens, il y a un effet de culture historique Française populaire qui imprègne presque tout le monde. Les Musulmans en sont également imprégnés, bien obligé, culture scolaire, et de citer la Saint Barthélémy etc. Jamais encore je n’ai lu ni entendu des Musulmans un peu pro-Catholiques ou prudents sur la question, puisqu’ils partagent la culture historico-scolaire générale.

    Les choses ne sont pourtant pas ainsi, anachronysme abusif, évitons nous autres de juger des faits historiques lointains, profonds et compliqués et qui ne sont pas de notre responsabilité, la prudence et la distance valent mieux que des sentences sur ce qu’on ne sait pas. L’intention est bonne, une citation équilibrée eut mieux fait, surtout qu’il n’est pas exclu qu’Emmanuel Macron et son épouse soient de culte catholique voire de sensibilité Jésuite.

    Ce que beaucoup de gens ignorent, c’est que les Huguenots voulaient quant à eux à certaines phases la convertion du roi et de tout le peuple du royaume. Enfin, c’est même plus compliqué que ça, puisque ce n’est pas un changement de religion mais une généralisation de la Réforme de l’église selon leur doctrine. Ces gens-là ignoraient la multi-confessionalité, qu’aujourd’hui nous croyons basique et allant de soi, autant les uns que les autres voulaient l’unicité religieuse dans le royaume. Dans l’univers Chrétien, l’idée de multi-confessionalité ne se fixa dans les esprits qu’après les guerres dites de religion. Au royaume de France, il y eut je ne sais combien d’édits, l’édit de Nantes fut révoqué au temps de Louis XIV, il fallut attendre assez longtemps l’abrogation de la révocation. Donc non, la “tolérance” religieuse ou la coexistence n’allait pas de soit. Mais nous autres Musulmans gardons-nous des jugements hâtifs sur des choses où nous ne sommes pas mêlés.

    Croissant de lune.

    • Vous avez parfaitement raison de se méfier des anachronismes en voulant comparer des situations très éloignées dans le temps les unes des autres.
      En l’occurrence, ce qu’on appelle les “Guerres de religions” en France étaient surtout guidées par des motifs politiques et financiers, la religion servant, comme souvent, d’alibi. Et les extrémistes ayant sévi dans ces guerres étaient clairement des “ultras” de partis antagonistes. Les séquelles apparues au siècle suivant ont été une marche vers la royauté absolue des Bourbons.

  8. Assalamou ‘alaïkoum, à l’intention de l’Union des Démocrates Musulmans Français, vous dites en substance, “Nous sommes tous victimes du terrorisme”! Et puis après, qu’entendez-vous prouver? Le vocable “terrorisme” que vous reprenez et validez est aujourd’hui un vocable politique, voire partisan, le sens lui est donné par celui qui l’emploie, on peut le regretter mais c’est ainsi, il a à peu près le sens que lui donnait Gobels en d’autres temps. Donc, si d’autres gens voulaient dissoudre votre mouvement, parce que, demandez-leur à eux leurs raisons, eh bien vous n’y pourrez rien, vous serez dissouts, point final. Ou si vous n’êtes pas dissout d’ici aux prochaines municipales, vous ne servirez que de répulsif et d’épouvantail. Vous avez déjà perdu la bataille du verbe puisque vous donnez du “terrorisme” ici et là, vous ne devriez pas valider ce vocable dans le sens qu’il a manifestement pris depuis l’Allemand Gobels. Vous vous imaginez défendre quoi avec autant de faiblesse dialectique dès vos débuts? Il arrivera ce qu’Allah voudra, sans égard à vous ni à personne, et si vous étiez dissouts, l’état de faiblesse dans lequel se trouvent aujourd’hui les Musulmans de France et plus largement les humanistes tous stigmatisés n’augure que d’une réponse plate, rien, nada. Le coût politique serait minime au moins dans l’immédiat. Je ne dis pas moi que votre démarche est illégitime ou illégale, non, mais c’est pas moi qui décide, ce sont ceux qui ont le pouvoir et la force de décider, pas nous autres et pas vous. La question reste en suspens, ça peut tenir à peu de choses, des calculs,… Il serait plus sain, s’agissant des Musulmans de France et de ce qui reste encore d’humaniste, de donner à voire la réalité des rapports de force brut et nus, au lieu de chanter une chanson trompeuse aux gens. Pour l’instant, je ne crois pas à votre succès, même si vous avalez beaucoup de couleuvres, vous resterais politiquement austracisés et je ne suis pas sûr que les Musulmans aprécient tous qu’on leur chante une chanson ni une romance. Désolé de vous dire des vérités qui fâchent, ça fait du bien une replongée dans le monde réel.

    Croissant de lune.

  9. Un grand merci à Nabir Azergui il fallait le faire, il faudra recommencer en cas de “dérive”. Bien que non musulmane, j’avoue mon inquiétude à voir la société française se décomposer à ce point. Le musulmans sont nos amis, certains on donné leur vie pour la France, il ne faut pas l’oublier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Un lauréat du Prix Nobel appelle au boycott d’Israël

Bourgogne: la présidente du conseil régional et Marlène Schiappa condamnent l’islamophobie d’un élu RN envers une femme voilée