in

Nous sommes tous manipulés !

Le scénario selon lequel la libération de Tripoli (et de toute la Lybie) est imputable à l’action de rebelles assoiffés de démocratie, dotés d’un professionnalisme hors pair, constitue une grossière campagne d’intoxication médiatique. En 2003, la libération de l’Irak avait également donné lieu à une autre grande manipulation dont la vidéo ci-dessous décortique les mécanismes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces filles en niqab qui font de la “résistance”

La Sublime et inestimable Nuit de la Destinée (Laylatul Qadr)