in

Nicolas Sarkozy diabolise sa bête noire préférée, Tariq Ramadan, sur France 2

Si l’on vous dit Islam de France, vous pensez à quoi, hormis une certaine coquille vide baptisée CFCM qui, à part contempler son reflet  dans le miroir de la République, brille par son inertie ? Bon sang, mais à  Nicolas Sarkozy bien sûr !! Mi-président, et 100% candidat à sa réélection, le locataire de l’Elysée, jusqu’au 6 mai, et plus si les Français se fourvoient encore, s’est targué, jeudi soir, sur France 2, d’avoir structuré l'islam, la deuxième religion de France, mais le seul culte où l’ingérence de l’Etat se niche partout, au vu et au su de tous, et tant pis pour la loi de 1905 !

Interrogé sur son désamour avec l’UOIF, l’inoubliable ministre de l’Intérieur du « kärcher », et le non moins mémorable président du « mouton dans la baignoire »,  a de nouveau diabolisé sa bête noire préférée : Tariq RamadanTariq Ramadan, qui a beau dire, a beau faire, pour policer son image et la rendre plus accessible, en écumant les plateaux de TV, de Taddéï à Ruquier, en passant par Zemmour et Naulleau, en acceptant même un duel ultra-médiatique avec sa meilleure ennemie Caroline Fourest, est constamment ramené au rôle du dangereux prédicateur par le pouvoir. 

Une seule apparition de Sarkozy, et le moratoire sur la lapidation, qui lui colle à la peau, refait surface, annihilant  en une fraction de seconde son capital d’image d’intellectuel musulman réformateur. Le petit monde politico-médiatique hexagonal est décidément impitoyable !

Passage à partir de 14'

https://www.youtube.com/watch?v=EHtxDHRiCsg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Maroc: Interdiction de la publicité pour les jeux de hasard

Nicolas Dupont-Aignan se paye les journalistes du Grand Journal