in

Mélenchon : “le communautarisme du Crif est particulièrement agressif”

Le leader de la France insoumise a critiqué dimanche [17 décembre 2017] sur Europe 1 le Conseil représentatif des institutions juives de France qui souhaite que la France, comme les États-Unis, reconnaisse Jérusalem comme capitale d’Israël« Je suis hostile à tous les communautarismes. Celui du Crif est particulièrement agressif », a dénoncé le leader de la France insoumise sur Europe 1.

11 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Mr Melenchon s’ en fiche du diner, il ne veut pas y être invité. Tout mon respect rares sont les gens qui ne se courbent pas afin de mettre les pieds à ce gala sacré.

  2. Bravo Mr Mélenchon pour votre lucidité et votre courage ! Dommage que le monde arabe sunnite préfère les Sarkozy et autres dirigeants de droite français qui ont détruit la libye et qui crache sur le vénézuela et la corée du nord !!!

  3. Je croyait qu’en France, république et démocratie signent “droits de l’homme” et m’étonne, qu’en qu’ un organisme, pignon sur cours fasse des pareils suggestions;
    De quel droit, depuis 70 ans, on a réduit un peuple et la terre occupait par des gens en peau de chagrin, du fait qu’ils ne sont pas juifs. et parce que il y a 3000 ans il y avait un peuple juif y était seulement 70 ans.
    Je voudrai bien qu’ils me le disent, car moi, j’envisage user de ce droit pour occuper l’Espagne, Jadis l’Andalousie, où mes ancêtres ont vécu et commandé 800 ans la terres Ibérique., Race, langue et religion. dites moi comment et je vais déposer une plainte au nations unis et l’envahir avec tous les pauvres, Maures, Berbères et Arabes qui mouraient en pleine mer. Mieux encore, j’y placerai le surplus de Palestiniens à qui on lui dénie l’existence sur sa terre.
    J’aimerai qu’un Juif, sensé me réponde, sans polémique, ce n’est pas cela que je cherche
    Je cherche une solution humaine, où l’homme quel qu’il soit , race couleur, taille, religion ou pas, handicapé ou en bonne santé, cultivé ou arriéré est toujours l’homme, cette terre est promise pour lui et doit en tirer sa subsistance dans n’importe quel endroit autant qu’un autre homme(ou femme bien sûr)

  4. Monsieur Mélenchon est courageux? En même temps il habite en France ou la liberté d’opinion est assez bien tolérée. Il en va pas de même de certaines personnes qui interviennent ici. Une organisation juive n’aurais pas le droit d’avoir un avis différents uniquement parce qu’il sont juifs. Qu’en est il d’organisations qui ont dans leur charte la destruction d’Israël et des juifs? Que penser des responsables d’une religion qui sont convaincu que les personnes d’une autre religion ou sans religion n’ont pas la même valeur ? Que penser des personnes qui considèrent les droits des autres non seulement illégitimes mais qu’il faut même interdire d’évoquer ? En 1948 l’ONU à décidé qu’il y aurait 2 états. Israël et un état Arabe (décision de novembre 1947). Le 14 mai 1948. Ben Gourion déclare l’indépendance d’Israël. Immédiatement les pays arabes voisin soutenu par la ligue arabe lui déclare la guerre. Come négociation on a vu mieux. Les sorts de la guerre permettant à Israël d’agrandir son territoire. Des Arabes fuient les territoires occupés et d’autre sont expulsés. Les années suivantes un nombre plus ou moins équivalent de juifs quittent les pays arabes (900’000, cela vous évitera de chercher). En 1967 Israël attaque les voisins en raison du blocus Égyptien. Israël triple son territoire. En 1973, Egypte et Syrie attaquent Israël. Même si le début fut défavorable à Israël. La fin du conflit leur fut plus avantageuse. De manière générale, quand on déclenche un conflit, il faut essayer de le gagner. Grand on perd, on en accepte les conséquences. Les faits marquant pour la suite, Israël restitue le Sinaï à l’Égypte en 1982 et les implantations juive évacuées. En 1993 la bande de Gaza passe sous autorité palestinienne et les colons israéliens son évacuées par les autorités israéliennne. L’échec pour obtenir la paix. On fait qu’ Israël a du se rendre à l’évidence, sans le dire, les voisins d’Israël et la majorité des états du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, souhaitent la disparition d’Israël et de son peuple. Maintenant pour Israël c’est la vie ou la mort. Dès lors, ne vous étonnez pas de la situation actuelle et des violences réciproques. Un jour, Golda Meir aurait dit, le jour ou nos ennemis aimeront plus leurs enfants qu’il détestent les juifs, la paix sera possible.

    • Il serait intéressant que vous vous appliquiez les questions que vous posez. Après cela je pense que nous aurons fait un grand pas.
      Je vous rassure pour les Palestiniens aussi c’est la vie ou la mort, si vous ne vous en êtes pas aperçu je vous le confirme. Un musulman préfère la mort à une vie indigne. Préparez-vous donc à une guerre longue et cruelle. Quant à l’amour pour nos enfants, Demandez vous pour qui est faite cette guerre peut être trouverez vous la réponse.
      Je voudrais corriger un point, s’il y a une détestation, elle n’est pas dirigée vers les juifs, mais bien vers les sionistes. Aucun musulman digne de ce nom ne peut s’affirmer antisémite car ce serait la négation de sa foi. Notre religion nous l’interdit. Par contre nous ne tendons pas la joue droite après la joue gauche.

    • On peut tout faire dire à l’histoire. L’Andalousie a été envahie vers 700 par des berbères fraîchement islamisés qu’il fallait d’urgence occuper, eux-mêmes envahis juste avant par les bédouins d’Arabie, après une longue résistance.
      La Palestine a connu le même sort lors de l’invasion arabe à la fin du 7e siècle. Mais ce sont les chrétiens qui y ont longtemps été majoritaires, comme dans la plupart des autres pays dits arabes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Reine Elisabeth II serait la descendante du Prophète, selon un prestigieux institut de généalogie

Présentation de l’association “Dignité internationale”