in

Maroc: Mieux vaut offrir des cadeaux à des criminels de guerre israéliens que de hisser un drapeau étranger

Le journal d'information marocain Demainoneline évoque le cas de  Mohamed Jadidi qui a été condamné à six mois de prison ferme  pour avoir hissé un drapeau israélien sur le toit de sa maison lundi dernier. Ce citoyen rifain "cherchait en fait à attirer l’attention des autorités locales sur les conditions d’insalubrité de sa maison, privée d’eau courante et d’électricité, les autorités policières et judiciaires de Nador, une région minée par la corruption liée au trafic de drogue, ont estimé qu’il avait porté atteinte à la « sacralité » du drapeau marocain. " 

Demainonline souligne que dorénavant, "il est interdit d’arborer les drapeaux étrangers. Même les palestiniens lors des manifestations de soutien au peuple palestinien.", avant de poser la question suivante: "Au fait, combien coûte en mois de prison offrir un « collier d’or » à un criminel de guerre israélien ? Le quotidien marocain fait ici allusion  à « Lalla Salma », l’épouse du roi Mohamed VI qui  a offert un « collier en or » à Tzipi Livni ( co-ordonnatrice de la guerre de destruction israélienne de Gaza entre 2007-2008) lors de sa visite au Maroc en 2009.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Eva Joly rejoint Nathalie Arthaud : Gaza est « un camp de concentration à ciel ouvert »

“We aime batata”: le clip contre la crise de la pomme de terre en Algérie