in

Macron sur les États généraux de la laïcité organisés par Schiappa :“Les Français s’en fichent et moi aussi“

Le chef de l’Etat a sèchement recadré sa ministre déléguée à la Citoyenneté. La raison: sa décision d’organiser des états généraux de la laïcité.

« Les Français s’en fichent et moi aussi. » Ce mercredi, en conseil des ministres, Emmanuel Macron a tancé Marlène Schiappa, sa ministre déléguée chargée de la Citoyenneté.

L’objet de son courroux: l’initiative de la ministre d’organiser des états généraux de la laïcité en début de semaine, et ce sans en avertir le chef de l’Etat. Une idée qui n’a visiblement pas plu à Emmanuel Macron, lequel a sévèrement recadré sa ministre.

Publicité
Publicité
Publicité

BFM TV

Publicité
Publicité
Publicité

4 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Voici comment Emmanuel Macron se démasque sur les pages du Financial Times, pas encore dans la presse écrite Française, peut-être n’ose-t-il pas. Je comprendrais cette fois qu’Oumma ne publie pas ce commentaire mais il s’honnorerait de le publier ce qui montrerait à tous que le site est tenu de gens libres, donc une expérience de liberté d’expression et d’information et plus exactement de lutte contre la désinformation présidentielle. Emmanuel Macron ne veut pas comme beaucoup de gens naïfs le croient encore être le rempart à l’extrême-droite, non, ce que les gens doivent d’avance comprendre et d’urgence, c’est qu’il concurrence l’extrême-droite, il déborde le RN sur sa droite, d’où toute cette théâtralisation du duo qui se jouerait d’avance, jeu auquel il perdra avec ses partisans et si la France est encore France en répondra en justice. Je ne suis pas sûr qu’Eric Zemmour et Onfray en aient fait plus, ni d’autres participants aux débats interminables des plateaux TV extrême-droitisés et que la calomnie ne rebute plus. En tant que président c’est pire, et il nuit à une partie de la population devant des journalistes étrangers. Ses calomnies sont démontrées, ce qui agrave le sort de la France pays où le mensonge d’état et présidentiel est aujourd’hui impuni.

    Paraît que des gens de certains quartiers font porter à des gamines de trois ou quatre ans des voiles longs, peut-être le masque facial, qu’ils se retirent de la vie sociale commune, sans doute un effet des mesures de confinement, il est en tout cas impossible que ce qui est écrit sous la dictée d’Emmanuel Macron au Financial Times soit vrai, littéralement impossible et au-delà de tout doute raisonnable, pour vous enconvaincre vous-mêmes, lisez plutôt.

    https://www.middleeasteye.net/fr/opinion-fr/france-macron-fake-news-musulmans-financial-times-islam-voile-desinformation

    Croissant de lune.

  2. J’aurais bien aimé voire se dérouler ces fameux états généraux de la laïcité, je sais pourquoi Macron n’en veut pas. Si on avait tenu ces fameux états généraux, très vite le problème de traitement à égalité des cultes serait venu sur la table, on se serait demander pourquoi pas de chartes à tels ou tels? Mais ça irait plus loin que ça, puisque le gouvernement Français normalement ignore et ne peut faire la différence entre orateurs religieux ou dits tels et les autres, en réalité la différence n’est pas rationelle ni politiquement pertinente, alors il aurait fallu faire des chartes républicaines à tous médias, formations politiques, associations, syndhicats et autres groupes. Bref, l’imposture de la charte faite aux seuls imans eut été exposée, on l’eut probablement annulé, puis quid du statut concordataire en certains territoires puisque la république est une et indivisible? Sans le savoir, parce qu’elle est pas fûtée, Marlène Schiapa eut objectivement invalidé dans les faits certaines dispositions dérogatoires au droit commun, ces dispositions d’exception qui sont dépourvues de base légale. Elle se serait pris les pieds dans le tapis de ses propres contradictions et donc tout le gouvernement.

    Quand la République revivra et que la laïcité authentique sera rétablie, ces gens-là seront traduits en justice. Et ceux des Musulmans comme les responsables du CFCM qui les ont sustentés dans l’accroc au principe d’égalité citoyenne seront également jugés et condamnés, la lâcheté, ça marche pas toujours, le déshonneur n’achète pas la tranquillité.

    Croissant de lune.

  3. 3…Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes.
    4. Cette femme était vêtue de pourpre et d’écarlate, et parée d’or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d’or, remplie d’abominations et des impuretés de sa prostitution.
    5. Sur son front était écrit un nom, un mystère: Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre. – Apocalypse 17

    9. Et tous les rois de la terre, qui se sont livrés avec elle à l’impudicité et au luxe, pleureront et se lamenteront à cause d’elle, quand ils verront la fumée de son embrasement.
    10. Se tenant éloignés, dans la crainte de son tourment, ils diront: Malheur! malheur! La grande ville, Babylone, la ville puissante! En une seule heure est venu ton jugement!
    11. Et les marchands de la terre pleurent et sont dans le deuil à cause d’elle, parce que personne n’achète plus leur cargaison… – Apocalypse 18

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Gaza, des médecins face à l’impossible …

Dix jours déjà…