in

Londres : un fidèle, jugé trop couvert, menotté et interpellé à deux pas de la mosquée

Emmitouflé dans ses vêtements sous une chaleur accablante de juillet, un musulman qui pressait le pas pour assister à la grande prière collective du vendredi a éveillé les soupçons de la police londonienne, sur les dents depuis la série d’attentats sanglants qui ont frappé le royaume britannique en plein cœur.

Jugé un peu trop couvert pour être foncièrement inoffensif, cet infortuné fidèle a vu brusquement fondre sur lui deux agents de police, alors qu’il approchait à grand pas de la mosquée située près de Regent’s Park, se retrouvant menotté et interpellé en moins de temps qu’il ne lui en aura fallu pour comprendre ce qui lui était reproché.

Abasourdi par son arrestation menée au pas de charge, après avoir subi une fouille au corps offensante sur la voie publique, il est resté sans voix lorsqu’il a entendu l’allégation fallacieuse portée contre lui : « la police m’a accusé de cacher une arme sur moi », s’est-il indigné dans un communiqué publié par l’association luttant contre l’oppression des musulmans (DOAM).

Suspecté d’être un terroriste en puissance au seul motif que sa couche de vêtements semblait trop épaisse aux yeux de deux policiers sur le qui-vive, ce dernier peine à se remettre de son interpellation aussi musclée que totalement infondée.

« Ils m’ont fouillé et n’ont rien trouvé, comme d’habitude. Ils ont pris mon nom, mon adresse, ma date de naissance et m’ont finalement laissé partir », a-t-il relaté avec amertume, redoutant des lendemains qui déchantent de l’autre côté de la Manche, à l’heure où la psychose post-attentats fait des ravages dans les esprits.

3 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Je peux comprendre l’énervement de ce pauvre homme mais je comprends aussi l’état de panique et la confusion qui règnent chez les représentants de l’ordre en occident suite à quelques petits attentats sur leur sol. Mon conseil à tous les musulmans se faisant simplement contrôler: obtempérez, patientez et collaborer. Cela fait partie des bons comportements que le musulman se doit d’avoir.

    • tout a fait…mieux vaut etre controle vingt fois et etre sur que si un fou veut commettre un crime il en sera empeche que de laisser tout le monde tranquille sous peur de vexer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rencontre avec la communauté musulmane la plus autochtone de Colombie

Les enfants de Gaza atteints de mucoviscidose en danger de mort !