in

Le tweet d’Elon Musk, associant l’islam à un « lavage de cerveau », scandalise les musulmans américains

Elon Musk, le milliardaire à la triple nationalité (américaine, sud-africaine et canadienne) que l’on ne présente plus, utiliserait-il Twitter, sa dernière acquisition mirifique, comme un outil pour conditionner les esprits contre l’islam ? Des esprits dont il n’est nul besoin de rappeler à quel point ils ont été passablement formatés dans ce sens par une cohorte de prophètes de malheur, d’une rive à l’autre de l’Atlantique…

Sous couvert d’un humour très tendancieux, le magnat des affaires userait-il de la plateforme tentaculaire dont il s’est emparé des commandes pour gazouiller sans garde-fous, de manière plus maléfique qu’heureuse ?

Publicité
Publicité
Publicité

A la lecture de son tweet, en date du 28 décembre, aux relents nauséabonds, associant l’islam à un « lavage de cerveau », c’est ce que craignent fort nombre d’internautes américains de confession musulmane, au premier rang desquels figurent les responsables de l’influente association américano-islamique CAIR. Ces derniers n’ont guère apprécié le soi-disant trait d’esprit, peu subtil,  marqué du sceau d’Elon Musk. Et c’est un doux euphémisme… 

Outrés par sa plaisanterie de bien mauvais goût, ils s’en sont offusqués dans un tweet bien senti, signé de leur directeur national. Une indignation partagée pleinement par la Fondation internationale des droits humains (voir ci-dessous).

« On peut faire des blagues, mais là, franchement, c’était une blague totalement stupide. Associer des symboles de l’islam – l’étoile et le croissant – à la fois au lavage de cerveau et à des idéologies irréligieuses comme le communisme est tout aussi sectaire et absurde que d’utiliser une étoile de David pour cibler la communauté juive », a riposté Edward Ahmed Mitchell.

Et de poursuivre : « Nous invitons Elon Musk à rencontrer des musulmans américains et à découvrir la vérité de l’islam. Cela l’aidera non seulement à respecter et à mieux servir ses divers clients, mais aussi à comprendre combien la soumission à Dieu et à Dieu seulement peut vous procurer la paix dans cette vie et l’autre… la paix que ni l’argent ni la célébrité ne peuvent acheter ».

Que deviendra Twitter dans les mains de son nouveau propriétaire ? Un dangereux joujou avec lequel il s’amusera à distiller l’islamophobie à l’échelle planétaire, et pas seulement en subliminal ? L’avenir le dira…

« Votre tweet démontre clairement un extrémisme irrespectueux, M. Musk », a condamné fermement la Fondation internationale des droits humains

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. Ce milliardaire aura peut etre la fin de Karoun.

    Le personnage cité dans le coran et la bible, l’homme riche Karoun.

    Le pharaon tuait les enfants juifs un an sur deux.

    Le prophète Moise (SWS) était né l’année où l’on tuait les males. et pourtant c’est l’homme a qui Allah a parlé.

    On dit que Karoun etait né l’année d’aprés, et pourtant c’est l’homme que la terre a engouti.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

La fermeture de Radio M en Algérie et la réaction des médias mainstream français

La Mecque : la « fin d’année bénie » de Sadiq Khan, le maire musulman de Londres