in

Le maire de Béziers part en guerre contre les nouveaux restaurants kebabs

On entend tous les jours des propos loufoques jetés à tort et à travers. Il en arrive parfois qui mérite un peu d'attention critique. Après Nadine Morano avec « nous sommes un pays judéo-chrétien, de race blanche », Robert Ménard, maire de Béziers, joue dans la même ânerie.

Le politicard, soutenu par le Front national, part en guerre contre l'ouverture de nouveaux restaurants kebabs au centre historique de Béziers.

Pour quel motif ? Eh bien, dans le reportage d'Envoyé spécial diffusé le jeudi 29 octobre, il déclare : « On est dans un pays de tradition judéo-chrétienne. C'est difficile pour certains, mais il faut s'y faire. » Un propos discriminatoire envers les autres communautés qui ne sont pas incluses dans son étroite phrase. Le maire de Béziers ajoute : « Je protège la ville…J'essaye de rendre le quartier le plus beau possible. » Ah… Parce que les nouveaux restaurants kebabs sont un danger peut-être…

Les déclarations sur la France « judéo-chrétienne » sont à la mode en ce moment. Toutes ces têtes politiques commettent une erreur colossale en oubliant quelque chose de très simple, qu’ils devraient au moins citer s’ils défendaient vraiment les valeurs de la République. Il s’agit du premier article de la Constitution française : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. »

Le terme laïc est à prendre en compte absolument. Mais des élus comme Robert Ménard n’ont pas l’honnêteté d’invoquer les valeurs laïques. Susciter la peur envers les réfugiés, répandre des préjugés sur l’islam, attirer les partisans de l’extrême droite, ce sont des projets qui leur tiennent à cœur. Leur mauvaise foi va jusqu’à oublier que le pays accueille légalement toutes les croyances religieuses et n’en discrimine aucune.

À propos de la France « judéo-chrétienne », nous vous invitons à consulter cette lettre qui a buzzé en septembre dernier suite à l’affirmation polémique de Nadine Morano. Avec des éléments historiques exacts, elle nuance la prétendue identité judéo-chrétienne du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Belgique: les foulards d’une mère voilée et sa fille ont été arrachés dans un train fantôme (vidéo)

Le prince saoudien envisage d’aider Israël contre une possible Intifada