in

Le journaliste Eric Brunet soutient la candidature de Bouteflika

Bouteflika a trouvé au moins un supporter inconditionnel et il ne vient pas d’Algérie mais de France, en l’occurrence le journaliste Eric Brunet. Ce journaliste qui officie aussi bien sur BFM TV que sur RMC s’est soudainement improvisé en spécialiste de l’Algérie. Dans la vidéo ci-dessous, il nous éclaire de ses lumières sur la situation politique dans ce pays et   reprend  à son compte toute la propagande  du régime algérien pour justifier un 5e mandat. Puisque notre journaliste multi-casquette semble fasciné par le système politique algérien,  pourquoi ne milite-t-il pas au sein des médias où il sévit quotidiennement   pour l’importation d’un tel système en France?

“Que Bouteflika même s’il est vieux, il est l’homme de la situation. N’oublions pas  que la guerre civile algérienne a fait  des dizaines de milliers de morts. Un traumatisme qui a marqué la société algérienne.  On doit savoir qu’aujourd’hui l’Algérie est une poudrière avec une moyenne d’âge de 27 ans (…) je pense moi que Bouteflika est l’héritier  d’un système qui est le garant de la paix sociale. Bien évidement,  il faut éviter le chaos, une guerre civile. Et je dois vous avouer que je préfère Bouteflika et le système Bouteflika garant de cette paix sociale plutôt qu’une nouvelle guerre civile. Et puis on parle toujours de l’armée algérienne.  Ce n’est pas une junte militaire, l’armée algérienne est garante de l’indépendance du pays.”

Publicité

صحفي فرنسي: لهذه الأسباب.. أقول لكم أن بوتفليقة هو الخيار الأفضل للجزائر

صحفي فرنسي: لهذه الأسباب.. أقول لكم أن بوتفليقة هو الخيار الأفضل للجزائر

Publiée par Journal el Bilad sur Jeudi 7 mars 2019

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

25 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Il n’a pas tout a fait tort et il n’a pas tout à fait raison.

    Bouteflika doit partir, c’est une évidence. Mais faire croire que toute la classe politique est corrompue et est l’unique responsable du blocage, c’est un raccourci sur la réalité et sur la vérité.

    Un des vrais problèmes du pays, c’est que la grande partie des algériens sont fainéants et veulent le plat bien chaud servi à leur pieds sans lever le doigt. Le gouvernement est à l’image du peuple. Ramener 100 000 chinois pour faire les manœuvres alors qu’il y a 15 000 000 de jeunes qui font les hitistes ou attendent le Visa français, c’est juste irresponsables.

    Le pays doit se développer et il ne le fera qu’avec du travail et de la sueur.

  2. BONJOUR.
    ERIC BRUNET…Voilà un 2éme B.H.L.Pour l’Algérie coe B.H.L pour la Lybie
    Ce n’est BOUTEFLIKA qui a ramené la paix civil.
    C’est le président LAMINE ZEROUAL.BOUTEFLIKA n’a fait que la continuation.
    BOUTEFLIKA n’a fait que l’impunité et la protection des faucons sous les plumes de colobe
    A bon entendeur merci.

  3. M. BOUTEFLIKA n’est plus le Président de l’Algérie depuis X temps, notamment depuis son AVC.

    Le Peuple Algérien scande le départ du système qui utilise BOUTEFLIKA, ce système qui partage la tarte Algérie avec ses complices étrangers de tout bord (industries de l’automobile, pharmaceutiques, etc. -liste TRES LONGUE-).

    BASTA

  4. Que ce soit Bouteflika ou les islamistes qui volent les élections, les Algériens, une fois de plus seront les dindons de la farce. Il n’y a jamais eu de contre pouvoir en Algérie.

  5. on vois bien qu’il ne vie pas en Algérie l’avis franchement que vaut l’avis de ce pseudo-journaliste face a un soulèvement de tout un peuple soit 12 Millions d’Algérien ?!
    ce Monsieur ferais mieux de Limité ces commentaire au Gilet Jaunes .!

  6. Bonjour,
    Du n’importe quoi!
    – D’abord, Bouteflika n’est pas le premier qui a initié et ramené la paix au pays, c’est plutôt le président qu’il l’a précédé (L Zeroual)
    – Ensuite, s’il part, cela ne veux absolument pas dire, que la guerre civile revient, bien au contraire, et l’armée est rodé et garant..
    – enfin, le développent ne peut passer que par un changement de fond avec liberté et démocratie: la mentalité colonialiste est dépassée par un maturité politique en Algérie bien plus élevée qu’on l’imagine..

    • Ce n’est ni Zeroual ni Bouteflika qui a affaiblit le terrorisme, c’est notre armée et ses jeunes qui sont allé se battre et risquer leur vie. Petit point malgré tout pour Zeroual, car il a eu le courage de reprendre les rennes du pouvoir alors que tout le monde se cachait. Bouteflika a su accompagner l’accalmie qui s’en est suivi, par la loi sur la Concorde nationale ( efficace, malgré ses côtés négatifs )

  7. Quels intérêts et quels profits tirent ils de Bouteflika pour le soutenir. ?
    Le fait qu’il soit soutenu ainsi non pas par les citoyens algériens mais par des étrangers, et le silence de plusieurs pays en dit long sur ce qui se passe en arrière cour.

  8. Pour info Chers amis Algériens, cet eric brunet travaille aussi pour l’hebdomadaire valeurs actuelles qui est sans doute l’hebdomadaire le plus raciste et xénophobe qui existe en France, il travaille aussi sur rmc où il dirige une émission quotidienne. Je me souviens qu’en février 2017 en pleine campagne électorale présidentielle il a choisi comme thème: la colonisation française en Algérie a été bénéfique et qu’il faut arrêter de s’excuser. C’était pour répondre à Macron qui lors d’un déplacement en Algérie a dit lors d’un interview accordé à une chaîne algérienne que la colonisation française avait fait aussi des dégâts. Donc cet eric brunet pour moi est exactement comme eric zemmour cad non pas des journalistes qui doivent en principe demeurer neutres, objectifs, impartiaux ( zemmour à dernièrement participé à des réunions et pris la parole chez les partis les républicains suite à l’invitation de wauquiez et celui de Nicolas Dupont aignan, qui sont déjà connus pour leur haine vis-à-vis des musulmans et noirs et maghrébins ) . La droite française et l’extrême droite revendique par exemple la haine contre les musulmans et immigrés en prétextant la liberté d’expression, mais dès qu’on commence à parler de la colonisation française sois ils disent qu’il faut tourner la page et que ça remonte à longtemps, soit ils menacent de poursuites judiciaires exactement comme avec Macron

  9. Je peux concevoir la vision de cet abruti, en lien avec la crainte d’un nouveau “Printemps” catastrophique. Le seul opposant notoire est une merde. Et les intégristes n’ont pas encore dit leur dernier mot.
    Bref, je comprends la perplexité des analystes. On a quand même bien compris que Boutéfika était mort, et que l’armée dirigeait en son nom. Ce sont donc eux qui décident. Vous chassez Moubarak, mais Sissi revient au galop, après un interlude affligeant. C’est peut être ce qui va advenir.
    Laissez toute espérance.

  10. Quand on connait le pedigree de cette vermine on ne peut avoir aucun doute sur ce qu’il peut souhaiter au peuple algérien. Il faut juste réaliser le contraire de ce qu’il conseille.
    Qu’est ce qui le qualifie pour donner son avis, ce fumiste vient de l’animation, du divertissement.
    On lui accorde une tribune depuis qu’il s’épanche à la manière des fachos sur les ondes. C’est un âne, un expert en larbinisme auprès de ses maîtres. Voyez les TV et radios sur lesquelles il intervient et vous aurez une idée de celui qui lui fourre son bras dans le fion.

  11. Il fait l’éloge de bouteflika pas pour des raisons politiques mais pour des raisons de fortes immigrations algérienne potentielles en france,en cas de chaos .Il ne le dit pas directement mais il le pense !

  12. stupidité ou réalisme ??? il a peut être conscience que l Algérie n est pas prête pour une transition fiable et durable. d ‘ailleurs quel sont les projets alternatifs ? si il y en a des crédibles je suis preneur.
    Comme disait l autre, on sait se que l’on va perdre mais on ne sait pas ce que l on va trouver.

    • @francais musulman
      Je comprend votre prudence, puis qu’ aucun projet d’alternance sérieux, crédible n’a émergé.
      Vous dites que l’Algérie n’est pas prête pour une transition fiable
      Il y a surement du vrai dans cette affirmation (ne vivant pas en Algérie, j’ai du mal à me faire une opinion sur ce sujet)
      Le problème, c’est qu’en l’état actuel elle ne le sera jamais.
      Le pouvoir ayant muselé la Presse d’opposition, hormis les réseaux sociaux, l’émergence d’une conscience politique collective demeure extrêmement périlleuse.
      De plus, sous couvert de lutte contre le terrorisme islamique, les militaires détiennent les pleins pouvoir en matière de sécurité civile, alors qu’au plan économique, les oligarchies liées au pouvoir en place ont totalement verrouillé l’économie Algérienne.
      Que le président soit réélu ou non, le pays va devoir évoluer, il y urgence dans beaucoup de domaines, car sans reformes (celle que le peuple Algérien attend) sa cohésion risque d’être à nouveau menacée.
      Dans les deux cas, il y a de sérieux risques de conflits, me semble-t-il
      Dernier point:
      même si la voie est étroite, voir dangereuse, il y a de la place (me semble-t-il) pour que les élites progressistes et démocrates de ce pays , en se regroupant autour de quelques réformes indispensables et urgentes, proposent un front uni d’opposition au pouvoir en place.
      La réussite n’est pas garantie, certes, mais cela aurait au moins le mérite de participer à une réelle évolution de la conscience politique du peuple Algérien.
      Peuple Algérien à qui j’adresse mon amitié la plus sincère, ainsi que tout mon soutien.

    • On sait parfaitement ce que l’on rejette (et ce n’est certainement pas une perte). Ce ramassis de voleurs ont pillé et mis en coupes réglées l’Algérie depuis plus de 60 ans. Le pays à régressé, possédant du pétrole et du gaz, ils ont réussi à le mettre en faillite.Ils ont organisé un assistanat de la population pour mieux la maitriser et la dépouiller. Pire, ils ont réduit l’espoir du peuple algérien à néant. Non content de tout cela, il veulent l’humilier en le faisant “voter” pour un cadavre.
      Ce que l’on va trouver, c’est très simple c’est la dignité d’un peuple retrouvée. .
      Avec votre attitude nous serions encore des “indigènes” colonisés par la France.

    • c est une réponse ironique, bien sur que je ne souhaite pas sa réélection, d ailleurs il est peur être mort. Mais Étienne a bien résumé le problème. sa ressemble assez au printemps arabes avec un hiver précoce. l ‘ Algérie n est pas la France, même si en France on choisi un dirigeant pas très dynamique, c est pas grave car le pays a de nombreux acquis qui garantissent un minimum de stabilité, mais l Algérie a beaucoup de retard , alors il faut homme providentiel, un rocket man qui envoie du lourd et qui sache redonner un pouvoir au président mais ou est il ?

  13. il a raison car pour les algériens conscients ceux qui vont aussi remplacer bouteflika seront des prédateurs a leurs tours, aussi le pays tombera dans une crise de la vacance du pouvoir, pour le moment il font des manifs mais ne présente aucun candidat comme des idiots allah yastar…

  14. Ça montre à quel point ces pseudo journalistes aiment notre pays
    Ils veulent la pérte des pays musulmans
    Est ce qu’il voudrait d’un président en France en fauteuil roulant pratiquement mort
    J’en doute !!!???
    Bref la guerre pour nous, crise économique pour nous, embargo pour nous etc…
    La croissance, démocratie,… Pas pour nous

  15. Quelle crédibilité a ce “journalope”? Il fait l’éloge d’un homme quasi-mort? Je crois qu’on lui a jeté un «os » important pour qu’il aboie si fort et répète les berceuses de ces corrompus!

  16. Bonjour
    Ce monsieur pour ceux et celles qui suivent les Evénements en Algérie est ce que appelle les Algériens SHAB EL KACHIR ,(le pouvoir lors d’un meeting à Alger a rameuter des algériens de toutes les contrées pour pouvoir remplir une salle ,en leur distribuant quelques dinars et le fameux sandwich au KACHIR (saucisson typiquement algérien )
    Ce journaliste obéit à la même logique des corrompus et corrupteurs ,combien de milliers d’euros a t-il- perçu
    ,2eme probabilité pourquoi un journaliste qui ne maîtrise ni la sociologie de l’Algérie ni le fonctionnent politique et encore moins l’aspect analytique de la société algérienne, s’érige en politologue ,Une démocratie en Algérie secouerait à même les intérêts (non légaux) de la France mais sans doute il pense que la démocratie ‘c’est l’apanage de l’occident ,

  17. Des cons il y en a partout,cette personne prefere un mort vivant qui gouverne mais il ne va pas au fond des choses (le pauvre) il ne sait pas que depuis l’independance c’est les militaires qui tirent les ficelles,donc d’apres son raisonnement il ne faut pas enerver la “clique” (sic)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Djouher Akrour, l’une des icônes de la lutte pour l’Indépendance de l’Algérie

Algérie: des marches impressionnantes contre le 5e mandat