in

Le halal en plein boom en Russie

Les produits 100% halal rempliront-ils bientôt tous les caddies des ménagères russes de confession musulmane, à l’aune d’une irrésistible demande en la matière qui augure d’un avenir économique prometteur dans une Fédération de Russie dirigée d’une main de fer par Vladimir Poutine ?

Alors que la politique tout-sécuritaire à l’encontre des fidèles moscovites et de Saint-Pétersbourg est brusquement montée d’un cran à l’approche des XXIIème Olympiades d’hiver, la percée remarquable du halal dans le paysage industriel national ne s’infléchit pas, contrastant avec le climat sous haute tension qui règne aux abords des mosquées, sous l’effet de la volonté des quelque 25 millions de musulmans russes de se conformer aux règles islamiques.

Face au boom d’un segment de marché réputé pour ses formidables potentialités, défiant la crise, les régimes répressifs et les apprentis sorciers islamophobes, la nécessité de se doter d’une certification halal, aux normes uniformisées, qui fasse autorité, s’avère aujourd’hui impérieuse, ainsi que l’a appelé de ses vœux Madina Kalimullina, directrice du département économique du Conseil des Muftis de Russie, composé de 27 éminents dignitaires religieux, dans un entretien au Khaleej Times.  

"L'industrie de la nourriture halal est en pleine croissance en Russie. Chaque année, nous certifions plus de 40 entreprises dans différents domaines de la production", a-t-elle précisé, en décrivant les belles perspectives qui s’annoncent : "Les musulmans russes sont au nombre de 25 millions, selon le dernier recensement officiel. Le pays compte par ailleurs plus de 10 millions de travailleurs musulmans issus des pays de la CEI, qui sont tous demandeurs de produits halal, même si leurs revenus sont modestes, mais ils contribuent à augmenter les besoins. En outre, un autre grand groupe de consommateurs sont les non-musulmans, qui choisissent le halal pour sa qualité", souligne-t-elle, non sans éprouver une certaine satisfaction à l’idée de tordre le cou aux peurs irrationnelles avec la rationalité de la docteur en économie qu’elle est.

"Basée sur des normes communément reconnues, des systèmes d'audit, la recherche et les innovations constantes, l'industrie halal, par la volonté d'Allah, a la capacité de devenir la marque mondiale de produits et de services sains, écologiques et sécuritaires", se réjouit Madina Kalimullina, première VRP du halal en Russie et ambassadrice de choix du Conseil des Muftis, intarissable sur les efforts produits pour promouvoir le halal dans les vastes étendues du territoire national.

Embryonnaire en 2010, le projet Halal Expo de Moscou fut à l’origine conçu comme une plate-forme commune pour donner un grand coup de pouce aux entreprises qui émergeaient alors.  Soutenir les producteurs halal, renforcer les relations commerciales et économiques entre la Russie et les pays islamiques, attirer le grand public et consommateurs potentiels, susciter l’intérêt des investisseurs sur les enjeux et opportunités très lucratives à la clé, être à la pointe de l’innovation, tels sont les objectifs prioritaires poursuivis et en partie déjà atteints.

"Maintenant, tous nos efforts sont concentrés sur le développement de nouveaux projets d'affaires et d'investissements dans la sphère halal. Actuellement, le plus important est l'élaboration de la chaîne de distribution halal dans toute la Russie ", a-t-elle révélé en primeur.

À propos de la participation russe à la deuxième exposition Halal organisée par l'Organisation de Coopération Islamique au Moyen-Orient, à Sharjah, la semaine dernière, Madina Kalimullina s'est félicitée des retombées très positives pour le halal estampillé Russie : "Notre implication dans le  halal au Moyen-Orient est très fructueuse, elle nous a apporté de nouveaux contacts, de  nouveaux projets, et fait germer de nouvelles idées. C’est aussi l’occasion idéale de visiter les Emirats Arabes Unis, en particulier, Sharjah, et d'avoir une meilleure compréhension du marché. Nous espérons que les Émirats Arabes Unis deviennent un investisseur privilégié afin de booster l'industrie du halal dans la Fédération de Russie", a conclu cette dernière, résolument optimiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Californie : un rapport alarmant fait état des harcèlements de jeunes étudiants musulmans

Le grand palmarès des Mokhtar Awards