in

Le “Gladiateur” d’Hollywood, Russel Crowe condamne la circoncision

L’arène de Twitter est plus réactive que celle magnifiquement reproduite par Hollywood dans « Gladiator », dont Russel Crowe fut le héros charismatique. Les condamnations pleuvent de tous côtés dès lors qu’une opinion personnelle est une offense gratuite, et fait glisser son auteur impénitent dans les sables mouvants du dérapage.

En lançant à la cantonade que la circoncision est “barbare et stupide“, et en trouvant judicieux de répliquer à Eli Roth, un acteur-réalisateur américain qui l’interpellait sur Twitter, que “J’ai beaucoup d’amis juifs, j’aime mes amis juifs, j’aime les pommes et le miel et les petits chapeaux rigolos, mais arrêtez de couper vos bébés“, l’acteur s’est mis à dos une large partie de la population américaine.

Face au tollé interactif, Russel Crowe a tenté de nuancer ses propos, mais à sa manière, en enfonçant le clou : “Je me battrai toujours pour la perfection des bébés, je croirai toujours en Dieu“, renchérissant “Qui êtes-vous pour corriger la nature ?” sans se soucier manifestement de blesser nombre de ses fans adeptes de ce rituel sacré. Les mêmes qui ont réagi en pianotant sur leur clavier leur désapprobation, n’auraient eu qu’un seul geste lors des Jeux du Cirque : le pouce baissé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’hymne bouleversant de Rim Banna à la Palestine

Raymond Domenech en Algérie : du Bleu au Vert ?