in

Le général criminel algérien Nezzar interpellé en pleine rue par des jeunes à Alger (vidéo)

Le général algérien Khaled Nezzar (surnommé en Algérie "El Djezzar", le boucher) a été un des hommes les plus puissants de ce pays, responsable de la terrible répression des manifestations  d'octobre 1988, qui a fait plus de 500 morts.

Suite à une dénonciation pénale de l'association TRIAL, Nezzar sera également poursuivi pour des crimes de guerre commis durant la guerre civile algérienne, entre 1992 et 1999, s'il venait à séjourner en Suisse. Présent à Alger lors de la commémoration du vingtième anniversaire de l'assassinat du Président Mohamed Boudiaf  (1919-1992), dans lequel Nezzar serait impliqué, des jeunes appartenant au Mouvement de la Jeunesse Indépendante pour le Changement n'ont pas craint de l'interpeller en l'accusant d'être responsable des crimes commis à l'encontre du peuple algérien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rockstar Lenny Kravitz annule soudainement sa tournée en Israël

Lettre ouverte aux Djihadistes de tous les pays