in

Le film sur l’Emir Abdelkader confié à un scénariste américain

La personnalité fascinante de l'Emir Abdelkader, dotée de multiples facettes, mystique, politique, littéraire, militaire, sera bientôt portée sur grand écran par le réalisateur américain Charles Burnett, auteur de plusieurs films dont Namibia avec Dany Glover. Le quotidien Algérie révèle qu'un accord a été signé entre le ministère de la culture représenté par l’‘Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel (AARC) et la boîte de production américaine basée à Los Angeles (USA), Cinema Libre Studio. Tourné en plusieurs langues arabe, français et anglais, ce long-métrage est particulièrement attendu en Algérie où l'Emir est considéré comme un personnage historique hors normes.

Rappelons qu'aux Etats-Unis, une ville de 1 500 habitants porte son nom. La ville d'El Kader (voir vidéo ci-dessous) se trouve dans l'Etat de l'Iowa. En 1846, trois Américains, John Thompson, Timothy Davis et Chester Sage décidèrent de nommer leur petit campement El Kader, pour rendre hommage à l'esprit chevaleresque de celui qui a incarné la lutte contre le colonialisme. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Portée réelle et limites du calendrier musulman basé sur l’observation de la nouvelle lune

Une publicité de la marque Diesel utilise une femme en « burqa »