in

Reportage en couleur sur Alger datant de 1938 (vidéo)

5 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Belles images de propagnade coloniale. Tout est tiré au cordeau, avenues larges et modernes, cosmopolitanisme, exotisme des palmiers, mosquées et casbah, puis image finale du canon qui surplombe la baie. Tout est dans l’ordre. La seule bonne nouvelle est qu’en 1938 les révolutionnaires algériens étaient nés, et sans la seconde guerre mondiale, l’indépendance serait arrivée plus vite.

      • D’abord ce n’est pas “mon indépendance”, ensuite je suis franco-américain. Oui je sais, ça vous énerve, mais c’est ainsi.

        Si vous voulez parler de la condition postcoloniale en Algérie, c’est un autre sujet.

        Pour rester sur la question coloniale illustrée par ce petit film muet, la France n’avait rien à faire en Algérie ni où que ce soit d’autre en Afrique, Asie, ou Amérique. Le colonialisme est une abjection; il n’y a rien à négocier là-dessus.

  2. Les gaulois doivent s’étrangler de rage quand ils pensent à l’Algérie !!

    @Daniele : je pense que vous devriez vous occuper plus de ce qui se passe dans votre pays avec toutes ses histoires de détournements de fonds publics que de l’Algérie qui elle, se porte à merveille depuis que les gaulois sont partis une main devant et une main derrière !!!

  3. Observez les vêtements des gaulois et ceux des algériens !
    Y a pas photo.
    Si les algériens ont fait la révolution pour leur indépendance et dégagé les gaulois, ce n’est pas pour rien !
    Les immeubles, les routes, les maisons n’ont été construits que pour le confort des gaulois et rien de plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Violents affrontements à Hébron en Cisjordanie

Les athlètes féminines arabes mises à l’honneur dans la nouvelle campagne de Nike