in ,

Le rêve d’un ailleurs d’Isabelle Eberhardt, convertie à l’islam au 19ème siècle

En cette période estivale propice à l’évasion, (re)découvrez le rêve d’un ailleurs qu’Isabelle Eberhardt, désenchantée par l’Occident de la fin du 19ème siècle, avait longtemps nourri, avant de le faire devenir réalité de l’autre côté de la Méditerranée, en Algérie.

Nous vous invitons à un voyage à travers le temps, sur les traces de cette jeune femme entrée dans la légende, convertie à l’islam, avant de disparaître tragiquement.

Isabelle Eberhardt, le destin exceptionnel d’une Occidentale c…

Publicité

Isabelle Eberhardt, le destin exceptionnel d’une Occidentale convertie à l’islam

Publiée par Oumma.com sur Mardi 21 mars 2017

Publicité
Publicité

7 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Salam, j’ai lu une longue biographie de cette dame, voyageuse et poétesse, très aventurière pour le temps, un ouvrage volumineux d’Edmonde Charleroux. Bien qu’elle ait voyagé dans l’aride désert, sa mort tragique arriva du fait d’une inondation. Cette femme était précoce, passionnée, désireuse de tout, voyages, littérature et hommes. Edmonde Charleroux dans son livre “Désir d’Orient”, suggère en citant des lettres, qu’Isabelle connut même l’inceste avec son frère, comme elle semble-t-il lettré, et sur son instigation et invitation à elle. Non pas qu’elle soit particulièrement incestueuse, mais elle était impatiente de vivre, passionnée, presque folle. Je ne me souviens plus à quel âge elle mourut, qu’Allah l’aie en miséricorde comptant les péchés et les hasanats de cette personne hors du commun. Cette vie véhémente ne pouvait s’éteindre qu’emportée par un torrent en crue.

    Maintenant, a-t-elle parfois tenu dans ses écrits contre l’invasion Française? Je n’arrive pas à m’en faire une idée. Si des gens lisent ses biographies, ils s’apercevront qu’à l’époque, donc aux premiers temps de la laïcité dont on parle tant et tant, la convertion à l’Islam n’était pas un bon argument, enfin elle eut un procès, un homme ayant failli la tuer lors de ses périgrinations, et questionnée elle soutint ne s’être pas convertie mais être Musulmane de naissance, sa famille étant en Suisse d’origine Russe, qu’elle ait eu besoin de dissimuler sa convertion en dit assez long sur la situation légale du temps, à bons entendeurs,…

    Croissant de lune.

  2. A oran dans le quartier de Maraval il y a une avenue à son nom. C était une grande dame.. merci a ou celle qui nous a fait penser à cette belle dame.

  3. Je tiens à remercier celui qui a eu la bonté de diffuser cet article, par la même occasion je l’informe que la tombe d’Isabelle est mitoyenne à celle de mon grand père au cimetière de sidi Boudjemaa de Ain-sefra- c’est très gentille de faire évoluer les connaissances de notre histoire des hauts plateaux du sud-ouest de l’Algérie
    cordialement

  4. Cette aventurière Isabelle Eberhardt , elle était partie à la recherche de la vérité.
    (Allah yarhamha).

    A l’opposé, Laurence d’Arabie était parti pour cacher la vérité.

  5. Cadeau à ceux qui aiment l’Algérie comme elle l’a aimée.
    https://www.youtube.com/watch?v=jZYlBVRtSt4
    Ceux qui sont toujours pressés –tant pis pour eux-, n’ont qu’à aller à la minute 54, c’est là que commence l’épopée du Sahara algérien.
    Quant aux agités qui n’ont jamais le temps pour rien, ben qu’ils visionnent au moins les 7 dernières minutes … ou pas hein. On ne fait pas le bonheur des gens malgré eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Mustafa Rabboh, le premier chef de la police musulman du New Jersey

Incendies en Amazonie : Sans elle, la Terre ne respirera plus