in

Vidéo exceptionnelle: Le transfert des cendres de l’Emir Abdelkader en Algérie

Une vidéo exceptionnelle: Mort à Damas en 1883,  (1) les cendres de l’Émir Abdelkader ont  été   “transférées”  83 ans plus tard à Alger.  En juillet 1966,  le transfert a donc  lieu  depuis  le quartier  de Damas, où l’émir Abdelkader avait été inhumé aux cotés de son maître Ibn Arabi, vers le cimetière d’El Alia à Alger. On peut voir dans cette vidéo, le président Boumediène en train de porter avec d’autres officiels algériens le cercueil de l’Emir. Une foule nombreuse a tenu à rendre un dernier hommage à celui qui est considéré comme un des plus grands résistants algériens au colonialisme.

(1) Son incinération, rapportée par les Français, lui valut d’être considéré comme un traître par ses compagnons et le monde musulman pendant un moment, le Coran interdisant l’incinération. Mais, selon des textes qui datent de sa mort, Abd el-Kader avait souhaité être enterré selon la tradition musulmane. (Wiképédia)

5 commentaires

Laissez un commentaire
  1. L’émir avait créé la première artillerie du Maghreb, sa fin pose problème.
    Omar el Mokhtar en Libye avait choisit la mort, on meurt tous un jour ou l’autre.
    L’émir avait choisit l’exil, c’est par définition l’esprit Zaouia.
    Pour etre juste, à sa place et avec tout ce que je sais aujourd’hui, je choisirai l’exil.

  2. Le grand et inégalable Emir Abdelkader l’Algérien, chef de la résistance, homme d’Etat et maître spirituel, n’a jamais été incinéré. C’est une propagande mensongère.Il a été inhumé selon les strictes règles de l’islam. Paix à son âme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Arrêté contre les femmes voilées : le maire de Lorette condamné à verser 2 100 euros

Les « mirages scientifiques » du Coran