in

L’Arabie saoudite crée la sensation en renversant l’Argentine

Ce fut dingue, improbable, et la Coupe du monde 2022 tient, sans aucun doute, l’un des plus grands exploits de l’épreuve. Qui aurait pu prédire à la mi-temps un tel scénario entre l’Argentine de Messi, forte d’une série de 36 matches sans défaite, et l’Arabie saoudite, 51e nation mondiale ? À ce moment-là, l’Albiceleste menait 1-0, un carton avait été évité par le VAR, mais juste après, la sensation était gigantesque.

L’Equipe

Publicité
Publicité
Publicité

 

 

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Si un connaisseur en histoire peut répondre, a-t-on autant pavoisé et décrété jour de fête après la victoire militaire parfaite du Yarmouk? Celle-là n’était pas vaine au moins, mais laissons la joie de courte durée aux insouciants, les agissants qui font le monde nouveau en gestation n’ont pas besoin de ces vanités. Honte à l’
    Arabie!

    Croissant de lune.

  2. Et oui, l’Arabie a même décrété un jour de fête, on en est là, on se contente d’une victoire sportive peut-être achetée quand on n’enregistre pas de victoire militaire. Alors que l’Arabie projetait une action militaire conjointe avec l’Azerbaïjan contre l’Iran, il est arrivé récemment quze deux F15 Canadiens, acquis à grands frais se sont heurtés un peu durement dans les airs, soit parce que les pilotes Saoudiens sont des branquignoles, soit sous l’effet d’un puissant brouillage agissant )à 400 km de distance. Alors l’Arabie traite avec l’Iran à Bagdad, on dirait sous la contrainte. Un jour de fête pour victoire sportive dissimule mal un grave insuccès militaire. Réjouissons-nous des vrais changements dans le monde, la coupe au Qatar n’en fait pas partie.

    Croissant de lune.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

L’Algérie accélère la réalisation de la Route Transsaharienne, longue de près de 5000 km et reliant six pays africains

Entretien avec Ezzedine Ghlamallah : «Il est vital pour l’humanité de changer de paradigme financier»