in ,

L’Arabie saoudite s’offre le club de Newcastle. Des supporters fêtent l’événement en se travestissant…

Aux abords du stade St James’ Park, une joie débordante s’est emparée des fervents supporters de Newcastle United, depuis qu’une grande nouvelle aux effets euphorisants est tombée, égayant le début de l’automne dans ce coin du nord-est de l’Angleterre : le Fonds souverain saoudien s’est porté acquéreur de leur club de football pour la somme vertigineuse de 353 millions d’euros. 

De quoi donner le tournis aux fans inconditionnels des Magpies, qui ne cessent de crier à tue-tête depuis un certain 7 octobre étourdissant : « Nous sommes le club le plus riche du monde ! ». Et pour célébrer dignement ce rachat mirifique par le 11ème fonds public d’investissement au monde, nombre d’entre eux n’ont pas hésité à acheter ou louer, notamment sur Amazon, la panoplie du… parfait saoudien !

Certains sont apparus revêtus du déguisement complet, tandis que d’autres arboraient soit le qamis traditionnel, soit le couvre-chef typique du royaume wahhabite, sans parler de celui qui, habillé d’une djellaba, avançait sous le masque du tout-puissant prince héritier MBS, ou encore de celui qui tenait dans une main le drapeau saoudien, et dans l’autre une bouteille de bière.

Publicité
Publicité
Publicité

Sous ces travestissements d’un goût douteux, mais dans une ambiance plutôt bon enfant, tous ont fait une entrée très remarquée dans les tribunes… Une entrée que la direction du club a jugée un peu trop voyante et fracassante.

Loin de vouloir gâcher la fête, les responsables de Newcastle United ont pris soin de mettre les formes afin de ne heurter personne. Après avoir souligné, en préambule, que contrairement à ce que d’aucuns ont affirmé, l’Arabie saoudite n’en avait été nullement offensée, voyant au contraire dans ces comportements des marques de reconnaissance « positives et chaleureuses », ils ont toutefois invité les aficionados du ballon rond à un peu plus de tenue… 

Publicité
Publicité
Publicité

« S’habiller de cette façon est culturellement inapproprié et risque d’offenser les autres. Tous les spectateurs sont, comme toujours, encouragés à porter ce qui est la norme pour leur propre culture ou religion, continuant à refléter les communautés et les groupes multiculturels riches et variés dont le club tire fièrement son soutien. »

Le journaliste Roshan Muhammed Salih est allé à la rencontre de ces supporters anglais en liesse, dont certains sont emportés par une exaltation que l’alcool a passablement désinhibée… 

Laisser un commentaire

Chargement…

0

“Femmes voilées”: Zemmour de plus en plus pitoyable

L’Afghanistan face à la famine cet hiver