in

L’Algérie convoque l’ambassadeur de France en réaction à la décision de réduire le nombre de visas

Paris a annoncé mardi la réduction du nombre de visas accordés aux ressortissants du Maroc, de l’Algérie et de la Tunisie en raison du « refus » de ces pays de délivrer les laissez-passer nécessaires au retour des immigrés refoulés de France.

Le ministère des affaires étrangères algérien a convoqué, mercredi 29 septembre, l’ambassadeur de France en Algérie pour protester contre la décision de Paris de réduire le nombre de visas accordés aux ressortissants algériens, selon un communiqué officiel.

L’ambassadeur, François Gouyette, s’est vu notifier « une protestation formelle du gouvernement algérien suite à une décision unilatérale du gouvernement français affectant la qualité et la fluidité de la circulation des ressortissants algériens à destination de la France », a précisé le ministère dans un communiqué. (…) Le Maroc avait déploré mardi la décision de la France, la qualifiant d’« injustifiée ». Contrairement à ses voisins, la Tunisie n’a pas réagi officiellement, mais nombre de ses citoyens affichaient leur inquiétude mercredi devant les bureaux de TLS Contact, la société privée seule habilitée à recevoir les prédemandes de visas pour la France.

Publicité

Le Monde

Publicité
Publicité

2 commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Angleterre : la mosquée Brick Veil, drapée d’un voile de briques, pourrait voir le jour dans le Lancashire

Le Maroc et l’Algérie s’équipent en drones de combats