in

La veuve d’Arafat affirme avoir été chassée de Tunisie par la femme de Ben Ali (vidéo)

Dans le documentaire de Planète + diffusée le 20 septembre et consacrée aux femmes de dictateur, Soha Arafat, veuve du défunt président palestinien Yasser Arafat, a fait quelques révélations: « J’ai voulu créer une école internationale à Tunis. Leila Ben Ali m’a dit qu’on ferait cela ensemble. Mais je ne savais pas qu’elle avait des moyens colossaux pour construire un tel établissement… Quand Leila Ben Ali m’a chassée de  Tunisie, elle a demandé à plusieurs pays  occidentaux de me faire taire. Plusieurs pays occidentaux m’ont dit ne pas dire un mot sur elle.  Ils nous ont  même menacés.  Ils me constitueraient tout un dossier dans le but de me coller des chefs d’accusation liés au terrorisme. C’est la raison pour laquelle je n’ai pas osé dire un mot depuis déjà quatre ans. Si Leila Ben Ali s’est comportée de la sorte à l’égard de Madame Arafat, que ne ferait-elle pas pour nuire à de simples citoyens tunisiens qui ne cherchent qu’à gagner leur pain quotidien?! ». « C’est l’occident qui a fait des femmes de cette trempe» a-t-elle ajouté.   «Il a même déployé le tapis rouge en leur honneur. Mais comme par la suite il n’avait plus besoin d’elles, il les a jetées comme des torchons »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ronaldo main dans la main avec le petit syrien Ziad : le conte de fées après le croche-pied honteux d’une journaliste hongroise

Netanyahu autorise les balles réelles à Jérusalem contre les lanceurs de pierre (vidéo)