in

Deux sans-papiers d’origine tunisienne escroqués, puis dénoncés comme étant des terroristes par un Niçois

Jean-Pierre R., 42 ans, est un voyou niçois de la pire espèce qui ignore les cas de conscience face à la désespérance humaine, en l’occurrence des sans-papiers qui ont eu le malheur de croiser sa route.

Rattrapé par ses mensonges éhontés et sa vile escroquerie, cette crapule sans foi ni loi qui  a abusé de la détresse de deux clandestins d’origine tunisienne, d’abord en leur soutirant de l’argent contre la promesse de la régularisation de leur situation, puis en les accusant d’être des terroristes, est aujourd’hui derrière les barreaux, condamné à 12 mois de prison dont six ferme par le tribunal correctionnel de Nice, comme l'a indiqué Nice-Matin.

Non content d’avoir arnaqué deux malheureux êtres en plein désarroi qui, ne sachant plus à quel saint se vouer, se sont jetés dans la gueule du loup, Jean-Pierre R., assurant être un ancien agent municipal, a poussé l’ignominie jusqu’à faire passer ses victimes sans défense pour ce qu'elles n'étaient pas auprès des forces de l'ordre.

Pour étayer sa version des faits, il n’a reculé devant aucune supercherie ni fausses allégations, affirmant que les deux clandestins avaient proféré des menaces de mort à son encontre, mais aussi contre sa fille. Après avoir mis sur les dents la police du fief d’Estrosi, la garde à vue lui fut fatale, l’escroc sans scrupules finissant par révéler son vrai visage et toute la vérité sur son odieux forfait, ainsi que sur ses craques lourdes de conséquence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Royaume-Uni : des humanitaires musulmans se hissent sur le toit de l’Ecosse en faveur des réfugiés syriens

Débat entre une femme voilée et non voilée au Québec (vidéo)