in

La start-up Temtem réalise la plus grande levée de fonds d’Algérie 

La start-up temtem réalise la plus grande levée de fonds d’Algérie en série A
de 4M$ auprès de Tell Venture Automotive et d’investisseurs privés. temtem passe à la vitesse supérieure en Algérie, en finalisant une levée de 1,3m$ d’une première phase de 4m$ destinée à accélérer sa croissance et lancer de nouveaux services dès 2019.

Tout juste un an après sa levée d’amorçage, temtem convainc une nouvelle fois les
investisseurs, en choisissant Tell Venture Automotive et des investisseurs privés.
Aujourd’hui, temtem a toutes les cartes en mains pour devenir le numéro 1 du
secteur de la mobilité sur le marché algérien.

Cette levée record confirme la solidité du positionnement de temtem, la pertinence
de sa vision stratégique et la confiance des investisseurs dans son fort potentiel de
croissance.

Grâce à ce financement, temtem, dont l’offre de services est orientée à la fois sur les entreprises et les particuliers, lancera notamment, d’ici à la fin de l’année, deux nouveaux services innovants, centrés sur l’amélioration du quotidien des algériens.nes.

Publicité

Voir ci-dessous l’entretien sur Oumma de  Kamel Haddar, fondateur de Tem-Tem

Depuis sa création en 2018, ce sont plus de 200.000 clients qui ont fait confiance
à temtem, avec une régularité d’utilisation témoignant d’une expérience client de
qualité. Parmi ces utilisateurs, des centaines d’entreprises cherchant à optimiser la mobilité
de leurs salariés via une gamme de services complète (chauffeurs privés, moto,
livraison, etc.) avec le meilleur rapport qualité/prix.

« Nous allons dorénavant accélérer notre croissance en diversifiant notre panel
d’offres, en intensifiant nos campagnes marketing – notamment avec un opérateur
télécom de premier plan, et en renforçant notre équipe. L’objectif est clair : devenir le
leader du marché », précise le fondateur de temtem, Kamel Haddar. Désormais, après avoir minutieusement analysé les attentes de ses clients et partenaires, et contenu sa croissance afin de maîtriser son développement, l’équipe temtem est prête à servir la vision ambitieuse de
l’entreprise, en entamant une phase décisive d’accélération.

Publicité

Ainsi, pour assurer la croissance attendue, une application de recrutement et
de formation des partenaires (développée en interne en Algérie) sera lancée d’ici à la
fin du mois. temtem sera alors en mesure d’assurer la sélection rigoureuse
de milliers de partenaires compétents, dont l’objectif commun – et ce depuis le
1er  recrutement – est la sécurité des passagers et la qualité du service délivré.

Le statut des partenaires chauffeurs est, à cet égard, une préoccupation majeure pour temtem qui s’attache à mettre à la disposition de ces derniers le meilleur environnement de travail possible : réductions exclusives sur l’utilisation de temtem, l’assurance automobile, le service après-vente chez les constructeurs automobiles, des prestations pour leur familles, etc. « Nos chauffeurs partenaires sont la colonne vertébrale de notre métier. Il est essentiel de les valoriser et leur donner des perspectives concrètes dans leur quotidien. C’est aussi la raison pour laquelle nos chauffeurs partenaires et leurs familles pourront bientôt souscrire à une assurance santé », assure Kamel Haddar.

L’équipe de data scientists de temtem s’attache spécifiquement à la modélisation des usages de ses utilisateurs, avec pour objectif, d’ici à la fin de l’année, d’optimiser au maximum l’expérience client et répondre toujours mieux aux attentes du marché et des clients. En parallèle, temtem va intensifier sa collaboration avec des partenaires stratégiques dans le secteur des télécommunications et de l’audiovisuel. L’objectif est de démocratiser un service unique, déjà plébiscité par une clientèle en recherche – dans un contexte d’utilisation quotidien – de la meilleure qualité, au meilleur prix.
 
Temtem, un ancrage algérien, une vision africaine

Temtem est également conscient des enjeux démographiques du continent : la
population urbaine africaine devant doubler d’ici les 20 prochaines années, pour frôler
le milliard d’habitants dans les villes en 2040. Selon le World Economic Forum, 25 à 45 % des citadins africains se rendent au travail à pied à cause du manque de moyens de transport abordables.

Publicité

Ainsi, la start-up algérienne envisage de répondre à ce besoin criant de solutions de
mobilité en déployant ses services innovants dans de nouvelles géographies du
continent.

« L’ Algérie et l’Afrique représentent de grandes opportunités de croissance pour
temtem. Nous sommes ravis de faire équipe avec temtem pour accompagner sa
croissance et contribuer à améliorer la mobilité de ses clients », indique Yacine
Maireche, Directeur Général de Tell Venture Automotive.

Une nouvelle levée de fond est d’ores et déjà amorcée par Tell Venture Automotive
pour soutenir la croissance en Algérie, ainsi que dans le continent africain au cours
de l’année 2020.

« L’international a toujours été dans les perspectives de développement moyen
terme de temtem, une fois que la traction du marché algérien serait
confirmée. temtem veut ainsi répondre concrètement aux enjeux publics de politique
urbaine, tels que le désengorgement des villes en Afrique », explique en
substance Kamel Haddar.

Vous avez dit « temtem » ? Tout de suite.

A propos de Tell Group

Tell Venture Automotive est une société affiliée du groupe Tell. Tell Group est une société d’investissement dans la région MENA (M&A et Private Equity), réglementée par la DFSA de Dubaï, la FINMA en Suisse et la COSOB algérienne, et présidée par Yassine Bouhara. 

Publicité

4 commentaires

Laissez un commentaire
  1. ou vont l’argent du peuple algérien?! qui sont ces gens qui opèrent illégalement sans l’avale du peuple, cette Mafia régionaliste qui a très peur du Hirak! faites très attention au réveille du peuple….

  2. Voilà qui est très encourageant et qui devrait clouer le bec à ces éternels débatteurs stériles qui n’ont pour seules obsessions qu’à dénoncer des prétendues errances arabo-musulmanes et le victimisation par conséquent dont elles se revendiquent.

    Si tu as pas compris Le roy du cas ment bert, tem-tem veut dire littéralement: immédiatement, tout de suite, sur le champ…

    • Cher Rachid, l’Algérie a intérêt à se bouger. Une profusion de gaz et de pétrole depuis 57 ans d’indépendance, mais un quadruplement de la population.
      Dictature, incurie et corruption. Comme dans les pays arabo-musulmans ordinaires. Et en plus guerre civile entre musulmans dans les années 90.

      Pourquoi n’avez-vous pas gardé les pieds noirs et les juifs que vous avez expulsés sans rembourser leurs biens ? Ca marcherait mieux maintenant pour vous ?
      Ah c’est vrai, vous êtes réfugié économique chez nous, et prudemment vous voulez rester.

      • Pourquoi tu n’en finis pas d’être inintelligent quand complètement à coté de la plaque, tu refuses jusqu’à voir l’évidence qui se dresse crânement et qui se moque de toi?

        Aveugle le roy des poncifs qui attend désespérément cette main qui le ramènera à la réalité.

        Tu as cité La Boétie et à juste titre, à mon tour de nommer Orwell et de t’inviter à lire ou à relire son livre 1984.

        Pour revenir au discours de la servitude de notre ami Etienne, voilà ce qu’il en disait de l’égalité des “races” si cher à Gobineau dont nous devons nous inspirer:

        « Quant à savoir si la raison est en nous innée ou non — question débattue amplement par les académies et agitée par toute l’école des philosophes- , je ne pense pas errer en disant qu’il y a dans notre âme un germe naturel de raison.
        Développé par les bons conseils et les bons exemples, ce germe s’épanouit en vertu, mais il avorte souvent, étouffé par les vices qui surviennent. Ce qu’il y a de clair et d’évident, que personne ne peut ignorer, c’est que la nature, ministre de Dieu, gouvernante des hommes, nous a tous créés et coulés en quelque sorte dans le même moule, pour nous montrer que nous sommes tous égaux, ou plutôt frères. Et si, dans le partage qu’elle a fait de ses dons, elle a prodigué quelques avantages de corps ou d’esprit aux uns plus qu’aux autres, elle n’a cependant pas voulu nous mettre en ce monde comme sur un champ de bataille, et n’a pas envoyé ici-bas les plus forts ou les plus adroits comme des brigands armés dans une forêt pour y malmener les plus faibles. Croyons plutôt qu’en faisant ainsi des parts plus grandes aux uns, plus petites aux autres, elle a voulu faire naître en eux l’affection fraternelle et les mettre à même de la pratiquer, puisque les uns ont la puissance de porter secours tandis que les autres ont besoin d’en recevoir. Donc, puisque cette bonne mère nous a donné à tous toute la terre pour demeure, puisqu’elle nous a tous logés dans la même maison, nous a tous formés sur le même modèle afin que chacun pût se regarder et quasiment se reconnaître dans l’autre comme dans un miroir, puisqu’elle nous a fait à tous ce beau présent de la voix et de la parole pour mieux nous rencontrer et fraterniser et pour produire, par la communication et l’échange de nos pensées, la communion de nos volontés ; puisqu’elle a cherché par tous les moyens à faire et à resserrer le nœud de notre alliance, de notre société, puisqu’elle a montré en toutes choses qu’elle ne nous voulait pas seulement unis, mais tel un seul être, comment douter alors que nous ne soyons tous naturellement libres, puisque nous sommes tous égaux ? » Discours sur la servitude volontaire Etienne de la Boétie

        ” 13. Ô hommes! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand Connaisseur.” Sourate 49 Al-Hujurat Les Appartements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Arabie saoudite : un imam dans la tourmente pour avoir installé une petite aire de jeux dans sa mosquée

L’actrice Leïla Bekhti ne “veut plus que des femmes soient rejetées parce qu’elles portent un voile”