in

La première Fraternité étudiante musulmane américaine: ça tourne!

Ils sont les visages lumineux, sereins et fraternels de l’islam américain redynamisé et en pleine cure de jouvence, les compagnons de l’association estudiantine bien nommée  « la Fraternité musulmane » ou Alif Laal Meem (ALM), en référence aux trois lettres qui commencent plusieurs versets du Coran, forment une communauté musulmane soudée et résolument ouverte sur le monde environnant, conciliant harmonieusement leur lutte contre les préjugés islamophobes et leur combat contre certains tabous, tels que les violences domestiques.

Rien n’est incompatible pour cette nouvelle génération d’étudiants musulmans, particulièrement brillants et  promis à un bel avenir, qui réfutent tout glissement vers le « communautarisme » pour revendiquer haut et fort leur appartenance à une communauté de foi et de cœur, dans laquelle ils se ressourcent et puisent leur force, tout en restant très attachés aux us et coutumes de leur pays, et respectueux de ses lois.

Depuis sa création dans la sphère universitaire du Texas, en février 2013, l’ALM n’a cessé d’essaimer Outre-Atlantique, faisant de plus en plus d’émules en Californie, en Pennsylvanie, en Floride, et dans l’Etat de New York, jusqu’à produire un film consacré à ceux qui l’incarnent magnifiquement et en ont fait en l’espace d’un an la « Fraternité musulmane préférée de l’Amérique ».

"Grâce à l'expérience édifiante de ces jeunes hommes, ce film explore l'identité musulmane américaine, ainsi que les défis de la vie qui se posent aux croyants, et en l’occurrence à des musulmans, au sein d'une société occidentale laïque", explique le site internet de l’ALM, avant de poursuivre :"Nous sommes heureux d'annoncer que d'ici la fin de l'année, nous aurons collecté suffisamment de récits de vie, plus riches et inoubliables les uns que les autres, qui feront de ce documentaire une œuvre authentique de référence." 

Nerf de la guerre, l’argent récolté (53 721$) a permis de donner le premier clap de tournage début mai, en vue d’une diffusion à l’horizon 2015. En primeur, la bande-annonce de ce film, qui cristallise déjà les attentes d’un large public, offre un avant-goût de ces tranches de vie de jeunes musulmans américains qui écrivent l’histoire du temps présent.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Islamophobie: la justice américaine dédommage un citoyen d’origine tunisienne à hauteur de 1.2 millions de dollar

Les musulmans britanniques scandalisés par des affiches caricaturant le Prophète (saws)