in

La nouvelle priorité de Manuel Valls : le boycott de la “mode islamique”

Dans une France qui va à vau-l’eau, minée par la double crise, économique et de confiance, à son paroxysme, la fâcheuse tendance du Premier ministre, Manuel Valls, à abuser de ses prérogatives pour fourrer son nez partout, jusque dans la sphère footballistique et dans le milieu de la mode, ne favorise ni la concorde nationale, ni la réconciliation des Français avec la politique, et n’est pas de nature à redonner ses lettres de noblesse à ses hautes fonctions.

Il n’est guère rassurant, en effet, d’assister aux gesticulations extra-gouvernementales de celui qui, depuis les dorures de Matignon, n’a rien de plus impérieux à faire que d’infliger un carton rouge à Karim Benzema, à l’approche de l’Euro de Football, et de hurler désormais avec les loups contre la « mode islamique ».

S’opposer farouchement à la sélection du buteur des Bleus dans l’équipe de France, en foulant aux pieds la présomption d’innocence, tout en agitant frénétiquement le chiffon rouge devant un bout de tissu paré de tous les maux, en portant atteinte à la libre entreprise, c’est peu dire que le capitaine très partisan du paquebot France n’aime pas les mers d’huile et crée des remous ciblés pour faire diversion, oubliant un peu vite qu’il est au gouvernail d’un bateau ivre…  

Rangé inconditionnellement derrière Elisabeth Badinter, Manuel Valls, le Premier ministre qui prend parti contre Benzema, contre le port du voile, diabolise et criminalise le boycott des produits israéliens en provenance des Territoires occupés, mais dans le même temps, exhorte au boycott des marques de vêtements qui se lancent sur le marché de la « mode islamique » et déclare que le salafisme, minoritaire sur le territoire national , « est en train de gagner la bataille de l’islam en France », insinuant sournoisement que la majorité des citoyens français de confession musulmane y adhère irrésistiblement, aura bien du mal à nous convaincre de sa gouvernance impartiale, juste et équilibrée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quand la meute se déchaîne contre l’infâme voilure

Geneviève de Fontenay aime la “mode islamique” et le fait savoir haut et fort !