in

La notion de fraternité en islam

La notion de fraternité en islam

La notion de fraternité en islamDans cette quatrième chronique sur Oumma, Mohamed Bajrafil aborde la notion de fraternité en islam . Théologien, linguiste Mohamed Bajrafil est l’ auteur du livre “Réveillons-nous ! Lettre à un jeune musulman”

Publiée par Oumma.com sur jeudi 14 juin 2018

Dans cette quatrième chronique sur Oumma, Mohamed Bajrafil aborde la notion de fraternité en islam . Théologien, linguiste Mohamed Bajrafil est l’ auteur du livre “Réveillons-nous ! Lettre à un jeune musulman”

11 commentaires

Laissez un commentaire
  1. @veritas
    merci d’avoir pris la peine de me répondre.
    Ce que vous exposez, en parlant de la PAIX est “juste fondamental”.
    C’est la clé, et vous l’exprimez très justement.
    Je partage totalement cette approche
    cordialement

  2. la Fraternité, (qui se rattache à l’Amour Universel) ne fait pas beaucoup recette sur ce site.
    étrange non ?
    Affaire Ramadan plus de 400 commentaires
    tout est dit

      • @veritas
        si déjà, en énonçant une constatation totalement factuelle, “je stigmatise” , j’imagine la suite … les insultes et les invectives ne vont pas manquer de suivre comme d’hab.
        néanmoins puisque vous me posez une question à laquelle je vais vous donner ma réponse, j’aimerai bien que vous me donniez également la votre, en ce qui concerne le désintérêt des oumanautes sur le thème évoqué.
        Concernant la Fraternité, elle est une des composantes essentielles de la véritable nature de l’Homme.
        Nous sommes condamnés à nous aimer, si nous ne voulons pas que notre espèce disparaisse.
        “Gandhi : c’est la Loi d’Amour qui gouverne l’humanité, car si la haine et la violence l’avaient emporté, elle aurait déjà disparu”.
        L’Islam se veut être une religion universelle.
        Ses bases philosophiques, humanistes, et spirituelles, sont totalement de nature à justifier cette ambition.
        Dans mon esprit, il ne me semble pas possible, que cette religion puisse prétendre à l’universalisme, tant qu’elle ne se sera pas réinstallée, sur les bases, qui étaient celles de sa plus belle période, à savoir la période Andalouse d’Avéroes.
        Le fiasco dans lequel le catholicisme s’est installé, devrait lui montrer les écueils que représente l’archaïsme dogmatique, qui de toute évidence est l’origine de sa perte d’hégémonie.
        Le peuple est souverain.On ne peut lui imposer très longtemps des règles qui ne correspondent pas à ses aspirations profondes.
        Bien sur on peut contraindre, allièner les plus faibles, mais la violence et la coercition ne dure qu’un temps.
        L’Humanité, depuis l’éveil de sa conscience, est en quête de Paix , de Liberté, de justice, et d’Amour.
        Si un seul de ces éléments fait défaut, les conflits resurgissent.
        Voilà une esquisse de réponse, sur un sujet qui mériterait de plus larges développements.
        cordialement

        • La phrase de Ghandi est limitée. A côté de l’Amour se trouve la passion qui est à l’origine de bien des maux. On croit aimer alors qu’on se passionne, l’Amour sans la Paix et la Justice ne veut pas dire grand chose.
          Nous sommes tous frères oui mais le premier meurtre de l’humanité ne s’est-il opéré entre frères dès lors. C’est pour cela que notre devise nationale est importante : Liberté Egalité Fraternité qui sont seules garantes de la Paix nationale et universelle. Ce qu’on aime ou n’aime pas est une affaire de sensibilité et l’Amour peut vite se transformer en passion quand l’autre n’aime pas ce qu’on aime. On peut aimer tout en êtant inique et liberticide. On peut aimer ce qui nuit.
          Rechercher la Paix intérieure et extérieure me paraît bien plus universelle que rechercher l’Amour.
          Cordialement

          • @veritas
            je souscris à votre dernière phrase, concernant la Paix intérieure.
            Vivre en harmonie avec soi-même est le préalable indispensable, si l’on souhaite vivre en paix avec nos frères humains, ainsi qu’avec la Création tout entière.
            Cette sérénité, ne s’obtient qu’au prix d’un vrai travail, d’une forme d’ascèse, pouvant nous conduire jusqu’au soir de notre vie.
            Concernant la notion d’amour il me semble que vous une confusion.
            L’amour Passion est lié aux sentiments, au désir amoureux, à l’instinct de possession, à l’EGO de manière générale.
            Il n’offre aucune garantie de pérennité, puisque par définition, les sentiments sont extrêmement volatiles et changeant.
            L’Amour Universel est inaltérable, puisqu’il se rattache aux notion de bonté, de bienveillance, de compassion, en un mot de CHARITE.
            Le premier est très souvent égotique, alors que le second est toujours altruiste.
            cordialement

          • @etiennedolet
            Je souscris évidemment à ce que vous dîtes.
            On est d’accord que l’Amour contient cette dualité propre à lui-même. La bonté, la bienveillance et la compassion se rattachent à l’Amour mais ne sont pas Amour car c’est ce dernier qui va les rechercher. L’Amour est sentiment, il est coeur et ne peut être raison que du coeur.
            La Paix est sans équivoque et sans nuance aucune. Rechercher la Paix appelle à l’utilisation de toutes ses capacités vertueuses dont la bienveillance, la bonté et la compassion entre beaucoup d’autres qui ne sont pas que sentiments.
            Par exemple, quand la bienveillance est Amour, elle est sentiment ; quand elle est Paix, elle est sentiment et vertu. La Paix, elle-même est sentiment et vertu. L’Amour, par son essence même, est indéfinissable car non raisonnable puisque sentiment avant tout. On parle des vertus de l’Amour mais également de sa passion, de sa folie etc. La Paix est quiétude et apaisement. Elle est hors de la passion et appelle à la Justice, l’Equité et la Liberté. Elle est raison pure et raison du coeur. C’est une voie plus universelle que ce que peut être l’Amour car la voie de la Paix oriente votre Amour dans la recherche de son universalité.
            L’Amour sans Paix est passion, la Paix sans Amour reste quiétude. L’Amour recherche la Paix. Quand il la trouve, il devient dès lors universel. La Paix n’a pas toujours besoin d’Amour car tout n’est pas qu’Amour.
            Un pacifiste
            Cordialement

  3. Il est chargé de délivrer un message ou le musulman n’est frère du musulman que s’il a des liens biologiques avec lui. Sinon, le Rohigya n’est pas notre frère, le Yéménite non plus et le Syrien encore moins ! Il roule pour qui ce type ? Depuis qu’il s’est accoquiné avec un certain Félix il ne s’en est jamais remis!

  4. La religion est dévoyée par la collaboration avec l’occident et DONC A SES CRIMES ! Comment peut on rester indifférent AUX CRIMES des ” démocraties ” chrétiennes de ce début de 21e siècle IRAK AFGHANISTAN LIBYE SYRIE …et bientôt IRAN sans les dénoncer AU NOM MEME DES PRINCIPES de ces soi-disantes démocraties ???

  5. q’est ce q'(il raconte celui la??!!! il est dans islam “je suis hypocrite et j’aime la vie et je suis musulman” c’est très choux! essayer de lire le Coran ” de Noé passant par hud allant thamoud arrivant a moise et enfin MOHMED? ESSAYER DE LIRE SVP compreniez meix l’islam et vous auriez cette occasion de mieux exprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des étudiants koweïtiens en train de danser en plein Ramadan suscitent la polémique

 “Comment le ballon rond a conquis le monde”